Accueil / Actualités / Travail : et si la sieste devenait obligatoire ?

Travail : et si la sieste devenait obligatoire ?

Nous assistons de plus en plus à une France lasse, épuisée, la population dans son ensemble se plaint de cette fatigue accumulée et notamment chez les plus de 6 millions de personnes qui travaillent la nuit ou en horaires décalés.

La sieste pourrait être la solution à de nombreux problèmes

Habitons-nous dans un pays d’insomniaques ou la somnolence est devenue récurrente au travail, à l’école, sur la route, elle peut d’ailleurs devenir un facteur réel d’accident. La société actuelle nous empêche-t-elle de dormir correctement ? Le surmenage, les performances demandées toujours plus nombreuses, la compétitivité entre salariés, la suractivité dans plusieurs entreprises où le rendement doit être de tous les instants pour survivre, tous ces facteurs endommagent notre sommeil et au lieu de prendre des somnifères, si la sieste était une alternative ?

La conséquence de ce surmenage, c’est plus de deux tiers des Français qui dorment mal, les adultes ont perdu en 25 ans plus de 18 minutes de sommeil et les adolescents plus de 50 minutes. Ce sont les écrans, les téléphones les principaux responsables et quant aux adultes, c’est le travail qui doit les maintenir en situation d’éveil. Un rapport alarmiste de Terra Nova publié aujourd’hui lundi et intitulé « retrouver le sommeil, une affaire publique » nous informe du mauvais sommeil des Français et de ce fait de l’insomnie grandissante alors que dormir, c’est aussi important que bien se nourrir.

Que font les Français pour retrouver un semblant de sommeil ?

La réponse est bien sûr, les somnifères. En 2012, plus de 131 millions de boites ont été vendues, la France est le 2e plus gros consommateur de ces traitements en Europe derrière le Portugal, ces propos ont été rapportés par l’un des auteurs de ce rapport à pourquoidocteur. Toutes ces prescriptions d’hypnotiques et de tranquillisants favorisent la dépendance, l’accoutumance. Les effets secondaires peuvent être graves quand les recommandations des médecins ne sont pas respectées. Cela provoque des chutes, des pertes de mémoire et les personnes âgées sont particulièrement touchées.

Ce sommeil artificiel coûte très cher et il ne résout pas le problème, c’est juste un pansement sur un mal-être. Les enfants et les adolescents doivent absolument être protégés de ce phénomène dangereux. Les auteurs de ce rapport préconisent  la sieste pour les petits et les grands.

Les entreprises  devraient dégager des temps de repos

Il faudrait environ une vingtaine de minutes dans la journée et bon nombre de personnes vont sans doute penser que c’est favoriser la paresse, mais il n’en est rien, faire la sieste quelques minutes, c’est vital pour certains salariés sous pression. La sieste se répand dans plusieurs pays, en Chine, au Japon, en Espagne c’est une institution. Google offre à ses salariés une salle de relaxation avec des sièges massant. Faire la sieste ce n’est pas dormir profondément, c’est se reposer, pour retrouver le dynamisme, les Français sont-ils prêts à adopter cette détente, qu’en pensez-vous ?

Faire la sieste, Pixabay – terimakasih0

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Restaurant

Nantes : une septuagénaire, signalée pour disparition inquiétante, retrouvée pour une note de restauration impayée

Une dame dépressive, âgée de 70 ans, a été mise en examen et placée en …

Réagissez !