Accueil / Actualités / Travailler plus peut coûter cher à la santé

Travailler plus peut coûter cher à la santé

C’est ce que vient de révéler une étude Américaine réalisée par les chercheurs de l’université de l’OHIO aux États-Unis, les conclusions ont été publiées hier jeudi 16 juin dans le Journal of Occupational and Environmental Medecine (JOEM). Cette enquête nous informe que les femmes qui travaillent plus de 60 heures par semaine sur une longue période ont plus de risques de développer des maladies cardiaques, respiratoires, des cancers, de l’hypertension, du diabète, de l’asthme, de la dépression, de l’arthrite.

Travailler

Les heures supplémentaires peuvent altérer la santé de tous les travailleurs

Mais plus particulièrement les femmes qui se révèlent être plus touchées à court, à long terme. Les scientifiques ont voulu comprendre la situation, mieux déceler les effets nocifs liés aux heures supplémentaires excessives. Les chercheurs ont suivi plus de 7500 personnes, hommes, femmes confondues durant une période de trente ans de 1978 à 2009. Tous les volontaires ont dû remplir plusieurs questionnaires sur leurs habitudes, leurs conditions de travail, leur état de santé. Plus de la moitié des participants ont avoué travailler entre 41, 50 heures par semaine, 13% 51, 60  heures, 3% plus de 60 heures, des chiffres avancés par l’université de l’Ohio. Les résultats sont malheureusement très explicites.

Les heures de travail supplémentaires favoriseraient l’apparition de plusieurs maladies dites chroniques

Les femmes en particulier sont plus touchées que les hommes, en effet, elles doivent jongler avec leur emploi du temps, travailler à l’extérieur, rentrer à la maison, s’occuper des tâches ménagères, des enfants, tout cela avec une certaine joie de vivre malgré tout, leur santé est de ce fait loin d’être épargnée. Dans certains métiers, les heures sont de plus très contraignantes, cela joue un rôle sur le dérèglement de la santé, mais il semblerait qu’au vu des conclusions de cette étude, les hommes arrivent mieux à supporter le travail plus soutenu. Les chercheurs tiennent à rappeler que les entreprises, les sociétés pourraient faire plus de bénéfices s’ils avaient au sein de leur établissement, des salariés en meilleure santé. La productivité dans une entreprise dépend aussi du bien-être des personnes qui y travaillent.

Travailler, Pixabay – janeb13

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !