LOADING

Type to search

Truffe blanche : un spécimen géant vendu plus de 61000$

3 années ago
Share

La truffe blanche est comme une pépite d’or que les chasseurs tentent de trouver, car l’argent récolté peut atteindre des sommets.

Truffe blanche

Truffe blanche

À l’approche de Noël, les consommateurs les plus fortunés s’arrachent la truffe blanche qui est une espèce très recherchée par les amateurs de gastronomie. Ce champignon ascomycète est commercialisé à des prix incroyables à cause de la diminution de la récolte. Elle pousse dans les sols argileux et généralement sous les peupliers, les chênes ou encore les tilleuls. Son physique est atypique puisqu’il est facile de la reconnaitre, car la chair est blanche et marbrée. Pour la trouver, il faut être attentif et surtout patient, mais la récompense peut être au bout du chemin.

Une truffe blanche de plus d’un kilo pour 49 835 euros

Cette truffe blanche géante pèse 1.89 kg et elle a été vendue aux enchères à New York pour la somme pharaonique de 61 250 dollars, ce qui correspond à 49 835 euros. C’est la maison Sotheby’s qui était à l’origine de cette vente assez incroyable puisque le spécimen est reconnu comme géant. Généralement, cette espèce est dégustée avec parcimonie dans des plats et notamment des omelettes. Lorsqu’il y a une légère trace de truffe, les tarifs des plats peuvent rapidement s’envoler.

Cette truffe blanche ne bat pas le record de 2010

En ce qui concerne l’heureux acquéreur, il s’agit d’un amoureux du vin et de la nourriture. Originaire de Taïwan, il n’a pas hésité à sortir son portefeuille pour s’offrir ce spécimen qui n’est pas le plus cher. En effet, il y a quatre ans, une telle vente avait été organisée pour une truffe blanche deux fois plus petite, mais le tarif était conséquent puisqu’il avait atteint près de 417 200 dollars. Cela montre que les prix peuvent s’envoler pour cette pépite d’or qui est au cœur d’une véritable chasse. Ce spécimen appartenait à la famille Balestra et elle a décidé de reverser l’argent à des œuvres caritatives.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *