Accueil / Actualités / Un antidote contre les attaques terroristes fourni par l’armée

Un antidote contre les attaques terroristes fourni par l’armée

Au vu de ce qui s’est passé vendredi dernier dans la capitale, l’armée va approvisionner les services d’urgences d’un antidote qui est spécifique contre les intoxications aux neurotoxiques de guerre. Les autorités ont décidé de maintenir la grande conférence sur le climat, la COP 21 aura lieu comme prévu à partir du 30 novembre prochain, le gouvernement ne veut prendre aucun risque inutile et les hôpitaux doivent être prêt à toute éventualité.

Les attaques terroristes qui ont été dévastatrices ce vendredi dans plusieurs endroits de Paris ont sans doute précipité cette décision. La conférence sur le climat qui doit réunir de nombreux chefs d’État a été tout de même maintenue, les grands moyens vont être développés pour maintenir une sécurité optimum, elle doit être présente tout au long de cet évènement important qui doit avoir lieu au Bourget. De nouveaux attentats ne sont pas à exclure comme a pu le déclarer le premier ministre Manuel Valls à l’antenne de RTL, il a précisé que rien ne permettait aujourd’hui d’affirmer que d’autres attentats ne pourraient pas avoir lieu en France. Un décret a été publié au journal officiel pour mettre un antidote à la destination des services médicaux d’urgence selon Pourquoi docteur.

L’armée apporte l’antidote contre les attaques neurotoxiques

La COP 21 débute dans quelques jours et les délais sont bien trop courts pour que l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vienne autoriser la fabrication de cet antidote le Sulfate d’Adropine, l’industrie pharmaceutique ne pourra pas mettre à disposition cet antidote, car les délais sont bien trop faibles. L’armée française détient cet antidote, il est produit par la pharmacie centrale de l’armée, celle-ci va donc fournir cet antidote aux services d’urgence des hôpitaux pour pallier à toute éventualité. Tout doit être prêt pour encadrer de façon sécuritaire cette conférence sur le climat.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !