Accueil / Actualités / Un Français sur deux n’a pas le moral

Un Français sur deux n’a pas le moral

Les Français même après les vacances se sentent déprimés et mal dans leur peau. La France et ses habitants n’ont pas le moral, les journées ne seraient pas assez longues pour certaines personnes, trop de choses à faire et le mal-être s’empare de ces hommes et de ces femmes confrontés à un stress permanent. Ils se sentent mal dans leur peau, tout ce petit monde se dévalorise trop facilement et parfois c’est trop difficile de se relever tout seul.

Dépression
Dépression

Les Français ne sont pas bien dans leur vie comme le montre le dernier sondage de l’IFOP pour « les Trophées  du bien-être » publié ce jeudi, 47% des personnes interrogées considèrent « passer complètement à côté de leur vie », cette constatation est quelque peu inquiétante, car ne pas réaliser ses rêves, ses envies et toujours se sentir comme dans un étau peut très bien conduire à une dépression. Les sondés donnent une note de 6,3 sur 10 à leur niveau de bien-être, pour l’ensemble de la population, celui-ci serait très médiocre.

39% des Français voudraient tout recommencer depuis le début

Les Français cherchent du temps, les journées sont souvent trop courtes, le travail, les enfants, les obligations familiales, les rendez-vous, 55% cherchent toujours à gagner quelques instants pour ne pas se retrouver débordé et 54% estiment qu’il y a trop de choses à faire et que le temps s’égrène trop vite. Ce qui est plus grave pour une bonne stabilité, les Français se sentent dévalorisés, ils ne sont pas reconnus à leur juste valeur, que cela soit au travail, mais également à la maison, c’est une réaction pour 36% et 35% sont mal dans leur corps et 39% voudraient même changer de vie, partir loin et tout recommencer.

Des Français ont un sentiment de mal-être qui perdure

Le stress est un facteur déclenchant du mal-être, 54% des Français estiment l’être en permanence, les femmes sont d’ailleurs plus concernées par ce problème que les hommes 59% ressentent ce sentiment et de ce fait n’ont plus le temps de s’occuper d’elles, un cercle vicieux puisque la dévalorisation s’installe, le reflet dans le miroir ne correspond plus à l’image que l’on voudrait qu’il renvoie et le moral s’en trouve affecté. Ce sondage a été réalisé sur 1005 personnes du 3 au 12 août.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Un soda

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains …

Réagissez !