LOADING

Type to search

Tags: ,

Un homme et un bébé violemment percutés par un train

3 années ago
Share

À Strasbourg, un probable suicide a été référencé dans la soirée de dimanche aux alentours de 19 heures. Un homme et son bébé ont été violemment percutés.

Train

Train

Le drame qui s’est produit à Strasbourg n’est malheureusement pas le seul. Cet homme et son bébé sont décédés à la gare de Mundolsheim et depuis quelques semaines, des faits similaires sont relayés dans la rubrique fait divers. Un drame similaire avait eu lieu quelques jours avant les fêtes de Noël dans l’Isère à L’Isle-d’Abeau. Une mère de famille avait été percutée violemment par un train avec ses deux enfants de 4 et 2 ans. Cet homme qui  s’est peut-être suicidé à Strasbourg avec son bébé représente donc la troisième affaire.

Un homme et un bébé décèdent près de Strasbourg

Auparavant, une trentenaire s’était suicidée avec son bébé et sa petite fille à Toulouse. Les causes de ces gestes de désespoir ne sont généralement pas connues, mais ils témoignent sans doute d’un grand mal-être. En ce qui concerne l’affaire de Strasbourg, l’homme était âgé de 36 ans et le bébé était un petit garçon d’un peu plus d’un an. Le drame a eu lieu dans le Bas-Rhin à la gare de Mundolsheim. Selon les premières investigations, la thèse du suicide est fortement envisagée, mais elle n’est pour l’instant pas confirmée à 100 %, car la piste de l’accident est également évoquée.

Près de Strasbourg, l’homme se serait suicidé avec son bébé

C’est la gendarmerie de Mundolsheim qui se situe à proximité de Strasbourg qui est en charge de cette affaire. Elle a précisé que le père de famille se serait jeté sur les rails lors du passage du TER et son enfant était dans ses bras. En ce qui concerne sa situation familiale, le parquet a précisé que l’homme était séparé de sa compagne qui était également la mère de ce bébé. L’identité de l’individu n’a pas été révélée, mais l’enquête permettra peut-être de faire la lumière sur ce drame qui a coûté la vie à deux personnes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *