La princesse Lady Di

Un parc d’attractions pour simuler l’accident de Lady Di fait débat

Aux États-Unis, un nouveau parc d’attractions insolite vient d’ouvrir ses portes. Dans les allées, on peut revivre les plus grands événements de l’histoire, mais aussi les plus grands scandales. Parmi les attractions, une a choqué le monde. Le parc propose en effet de revivre en 3D l’accident de la princesse Diana. National Enquirer Live, une succession d’expositions sur plus de 20.000 m2 est très critiquée pour les scandales.

National Enquirer Live, les plus grands faits divers

Pour 27 dollars soit 24 euros, le parc vous invite à revivre l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, l’affaire O.J Simpson, mais aussi le terrible accident de la princesse Lady Di. Une salle entière a été consacrée à ce drame qui a traumatisé bon nombre de personnes en août 1997. L’attraction propose une simulation en 3D du parcours effectué par la voiture de la princesse. On y voit dans un premier temps les rues de Paris puis le départ de la princesse du Ritz. Les visiteurs peuvent revivre la course poursuite jusqu’au pont de l’Alma là où la princesse a perdu la vie. Tout a été proposé de façon très juste, il est précisé qu’il n’y a pas de sang. On peut voir le flash qui a ébloui le chauffeur. L’attraction se termine avec un sondage. On demande aux visiteurs s’ils croyaient que la princesse était enceinte au moment de l’accident.

Une réplique du corps de Michael Jackson

Dans une salle, on peut y voir une réplique du corps de Michael Jackson enfermé dans chambre de pression. Au-delà de la polémique de la reconstitution de l’accident de Diana, le parc propose d’autres zones intrigantes. Parmi les salles les plus marquantes, l’une est dédiée à la théorie disant que l’atterrissage sur la Lune n’était qu’en fait qu’une blague. On peut aussi accéder à toutes sortes d’activités tout public avec la possibilité de poser aux côtés de Big Foot, de découvrir les vidéos des youtubeurs vedettes du moment.

Vingt-deux ans après le tragique accident de Diana, un nouveau témoignage remet en doute la version officielle de l’accident. Deux témoins auraient assisté au drame. Ils étaient juste derrière la voiture de la princesse. Ils racontent avoir vu « deux voitures officielles étranges et mal garées ». Ils ont voulu témoigner à l’époque, mais selon eux les autorités françaises et britanniques les auraient empêchés de s’exprimer. Les théories complotistes planent sur le décès de Diana. Elles n’ont jamais été validées et le drame est jugé purement accidentel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *