Accueil / Actualités / Une femme noire arrêtée violemment décède en prison, la vidéo fait polémique

Une femme noire arrêtée violemment décède en prison, la vidéo fait polémique

Aux États-Unis, une femme noire prénommée Sandra Bland est décédée en détention après avoir subi une arrestation musclée. La police est pointée du doigt et la vidéo diffusée n’arrange rien.

Sandra Bland
Sandra Bland / Crédit Photo : Texas Department

Au Texas, Sandra Bland est arrêtée par les forces de l’ordre et elle a été retrouvée sans vie trois jours plus tard dans sa cellule. Elle se trouvait dans une position semi-debout. L’affaire faisait déjà grand bruit sur le sol américain, mais la vidéo de l’arrestation n’a pas apaisé les tensions, elles ont même été décuplées. Ce n’est pas la première fois que la police américaine est critiquée après une arrestation musclée ou le décès d’une personne de couleur.

Une femme noire décède 3 jours après l’interpellation aux Etats-Unis

En parallèle, la vidéo elle-même a été pointée du doigt, car quelques indices laissent penser qu’elle a été arrangée. Des coupures sont visibles et parfois des détails du décor disparaissent et reviennent dans le champ de la caméra. Les forces de l’ordre ont expliqué que cela survenait après un incident de l’appareil, mais les critiques fusent sur le Web. Certains estiment que la mort de cette femme noire est un incident criminel, mais le shérif a souhaité balayer cette hypothèse en révélant qu’il s’agissait d’un tragique accident. De plus, il tient à diffuser prochainement la vidéo de sa cellule qui montre que personne n’est intervenu et n’a passé les grilles.

La vidéo de l’arrestation où Sandra Bland hurle

Au départ, Sandra Bland âgée de 28 ans a été arrêtée le 10 juillet dernier lors d’un contrôle routier. La situation a dégénéré lorsque le policier lui a demandé d’éteindre sa cigarette alors qu’il rédigeait l’amende. Elle n’a pas souhaité répondre par l’affirmative et rapidement, elle se trouve plaquée contre le sol à proximité de sa voiture alors qu’elle n’avait pas utilisé un clignotant pour changer de file alors qu’elle se rendait à l’université. Un policier qui a désormais été suspendu a pointé son Taser sur elle avant de la menacer. Elle crie à plusieurs reprises en demandant au policier d’arrêter, mais la situation dégénère.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !