LOADING

Type to search

Une importante saisie de faux médicaments en Asie, 9 millions d’exemplaires

2 années ago
Share

Cette opération policière de grande ampleur menée par Interpol a permis de mettre la main sur plus de 9 millions de médicaments contrefaits. Malgré de nombreuses mesures mises en place à travers la planète pour éradiquer ce phénomène préoccupant, le trafic de faux médicaments se porte bien dans le monde. Interpol, lundi a réalisé une prise record en Asie, l’une des régions les plus touchées par cette contrefaçon médicale.

Interpol a arrêté plus de 87 personnes, 500 pharmacies et plus de 100 officines en ligne ont été concernées par ces contrefaçons. L’opération de saisie a été baptisée « Storm VI ». Le réseau de trafiquants mettait en cause plus de 13 pays. Les médicaments concernés étaient principalement des antibiotiques, des pilules pour maigrir, pour soigner l’hypertension et les problèmes d’érection, 300 doses de vaccins antirabique ont été détectées aux Philippines, un des pays concernés par la contrefaçon de médicaments.

Le trafic des médicaments est un business important

Le trafic est particulièrement lucratif, le montant des saisies pour cette année 2015 représente plus de 6,4 millions d’euros. Des actions de prévention doivent absolument s’étendre dans toutes ces régions du monde afin que ces trafics cessent et n’affectent davantage les malades. La France est jusqu’à présent quelque peu épargnée par ce phénomène, mais les produits pharmaceutiques sont de plus en plus achetés sur internet, les prix sont plus attractifs que dans certaines officines, ce sont des médicaments sans ordonnance dits « de confort » et combien de temps encore notre pays résistera-t-il à ce déferlement de faux médicaments ?

L’Asie est une zone importante pour les médicaments contrefaits

L’OCDE tient à rappeler que les trois quarts des médicaments contrefaits proviennent d’Inde et de Chine, Singapour serait la plaque tournante du conditionnement de tous ces faux remèdes. Selon l’OMS, 50% des médicaments vendus via internet seraient des faux, un chiffre qui fait peur, mais peut-être pas assez. La fondation Chirac tient à rappeler que les faux médicaments sont un réel danger pour la population et que chaque année plus de 800.000 personnes en  meurent selon Pourquoi Docteur.

Médicaments, Pixabay – Mizianitka

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *