Accueil / Actualités / Une maman privée de ses trois enfants autistes.

Une maman privée de ses trois enfants autistes.

Depuis le mois d’août dernier, trois enfants âgés respectivement de 4, 6, et 9 ans ont été placés séparément en pouponnière et famille d’accueil. Leur mère n’a le droit de les voir qu’une demie heure tous les quinze jours. Les enfants ont été retirés du domicile familial, car selon les spécialistes de la petite enfance, la mère provoquerait des symptômes liés à l’autisme de ses enfants. Comment peut-on simuler un trouble du comportement ? Cette question a été soulevée par l’avocate de la plaignante. Les autorités en charge de l’enquête n’ont-ils pas su détecter l’autisme chez les trois enfants ? Le placement devait être remis en question ce vendredi par la cour de Grenoble.

Le placement des enfants autistes a été maintenu

La cour d’appel a pris sa décision, elle a estimé que le placement des trois enfants était maintenu. Depuis le mois d’août dernier, cette mère de famille se bat au quotidien pour retrouver ses enfants et de nouveau, la justice a décidé de ne pas lui rendre pour l’instant. Cette maman est elle aussi atteinte d’une forme d’autisme « Asperger », ce trouble associe des comportements répétitifs, mais il n’a aucun impact sur l’intellect et sur le langage, les patients atteints de cette pathologie sont étonnants par leur culture générale, le seul vrai problème, leur difficulté à s’intégrer dans la société.

La mère de famille aurait les capacités de s’occuper de ses enfants

Toutes ces personnes que l’on surnomme « bizarre » peuvent avoir une vie tout à fait normale. L’avocate de cette mère de famille a pourtant déclaré à l’audience qu’elle était apte à s’occuper de ses trois enfants, il lui faudrait seulement un peu d’aide. Pourquoi alors avoir placé ses enfants sans avoir cherché une autre alternative moins perturbante pour cette famille ?

Sommes-nous en présence d’un placement abusif ?

La cour a donc estimé ce vendredi que les enfants resteraient en famille d’accueil. Depuis leur placement, les trois enfants auraient été diagnostiqués autistes par un médecin coordinateur du centre des ressources autistique de Rhône-Alpes. Le juge des enfants a suivi l’avis de l’experte mandatée dans le cadre d’une expertise judiciaire et il a maintenu les trois enfants loin du domicile familial selon une source de France 3 régions. La secrétaire d’État aux personnes handicapées, Ségolène Neuville a déclaré à la fin du mois de janvier dernier qu’elle «  était totalement mobilisée  pour que cette maman retrouve ses trois enfants le plus vite possible ». Cette mère de famille atteinte du trouble d’Asperger a-t-elle été victime d’un placement abusif de ses trois enfants autistes ?

Dépression, Pixabay – NattySttey

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Un seul commentaire

  1. Complètement l’accusation de Münchhausen par procuration ne tiens pas la route, étant donné que les enfants sont bel et bien autistes.

Réagissez !