LOADING

Type to search

Vaccin contre la grippe : prévenir les personnes qui auront des effets indésirables

2 années ago
Share

Le vaccin anti grippe est généralement bien toléré, mais certaines réactions sont possibles. Le froid devrait finalement arriver sur la France, l’épidémie de grippe avec. Le vaccin reste le meilleur moyen de se protéger contre ce virus qui peut parfois déboucher sur des complications chez certaines personnes prédisposées. Le vaccin est en principe bien toléré par les patients, mais il demeure que parfois des réactions peuvent survenir, ils prennent la forme de symptômes grippaux. Peut-on prévoir ces effets secondaires ?

Une étude qui est parue ce lundi dans la revue « Nature Immunologie » laisserait penser que cela est désormais possible. Les effets indésirables du vaccin anti-grippe pourraient être mis à jour. Des scientifiques du « King’s Collège London » en Angleterre aurait découvert des marqueurs sanguins qui permettraient de mettre en évidence les personnes susceptibles d’avoir des réactions indésirables à la vaccination : maux de tête, inflammation, fièvre. Les chercheurs se sont intéressés de plus près au vaccin contre le virus A (H1N1) qui en 2009 a été responsable  d’une épidémie. Ils ont suivi 178 patients avant l’injection du vaccin et 24 heures après la vaccination.

Identifier les personnes vulnérables au vaccin contre la grippe

Les résultats de cette surveillance particulière ont démontré que 20% des personnes présentaient des effets secondaires, des réactions qui en général disparaissaient au bout de quelques jours. Le profil de ces personnes pourrait être remarqué bien avant la vaccination, une prise de sang pourrait anticiper les effets indésirables.

Des marqueurs sanguins mis en évidence par des chercheurs

Au vu de ces résultats, les scientifiques en charge de cette étude pourraient à long terme améliorer la composition du vaccin anti-grippe et ceci offre une porte ouverte à d’autres avancées médicales : comprendre comment des traitements fonctionnent à merveille chez certains patients et n’ont aucun résultat positif sur d’autres. La vaccination reste tout de même en 2016, la meilleure solution pour éviter de contracter la grippe qui peut rappelons le causer de nombreux décès.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *