Accueil / Actualités / Vaccin contre la grippe : un composé plus efficace

Vaccin contre la grippe : un composé plus efficace

La campagne de prévention contre la grippe débutera lundi prochain. L’épidémie de grippe est à nos portes, elle devrait être assez virulente si l’on écoute certains spécialistes, la campagne de prévention va débuter le lundi 12 octobre et elle va se terminer le 31 janvier 2016. Cette vaccination hivernale est particulièrement conseillée pour les personnes âgées de plus de 65 ans et toutes celles qui présentent des pathologies à risque, soit un total de 10 millions de Français.

Vaccination
Vaccination / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Certaines personnes ont commencé à recevoir leur bon de vaccination afin de se procurer le sésame dans toutes les pharmacies, il faut rappeler que celui-ci est gratuit seulement pendant la période de la campagne de vaccination. Les personnes qui désirent se faire vacciner pour la première fois doivent se rendre chez leur médecin traitant, il jugera si la vaccination est nécessaire. L’année dernière, la grippe avait fait un nombre de victimes assez conséquent plus de 18300 décès soit 90% chez les personnes âgées de plus de 65 ans, plusieurs malades avaient été admis dans un état grave en réanimation.

Le vaccin contre la grippe est 2014 avait été inefficace

Pourquoi y a-t-il autant de victimes directement liées à la grippe à notre époque ? La couverture des personnes à risque reste insuffisante surtout pour celles âgées de plus de 65 ans et la grippe qui a sévi entre 2014 et 2015 avait muté et le virus n’était pas inclus dans le vaccin ce qui a donc entraîné une vaccination inefficace pour de nombreuses personnes.

Un bon gratuit pour un vaccin contre la grippe

Cette année, la composition du vaccin a été modifiée, il devrait être plus adapté, aux souches du virus 2015, 2016, il est donc recommandé de se faire vacciner le plus tôt possible, il faut une quinzaine de jours pour être protégé. Les inconvénients que l’on incombe à cette vaccination suscite de nombreux débats et une certaine partie de la population hésite à se faire vacciner, il peut effectivement déclencher une maladie auto- immune, mais en aucun cas il est responsable de la maladie.

Le haut conseil de santé publique insiste sur le fait de se faire vacciner, les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes et celles qui souffrent d’obésité sont invitées à retirer leur bon de vaccination gratuitement auprès de toutes les pharmacies à partir de lundi prochain.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !