Accueil / Actualités / Vaccin contre la grippe : une efficacité remise en cause

Vaccin contre la grippe : une efficacité remise en cause

Le vaccin contre la grippe n’aurait pas l’efficacité souhaitée, car la situation en 2015 serait différente de celle référencée l’année dernière.

Photo d'illustration pour la grippe
Photo d’illustration pour la grippe

Le vaccin contre la grippe est au centre d’un débat, car l’efficacité serait remise en cause. Lors de sa commercialisation, ce produit avait déjà suscité une certaine polémique, mais désormais ce sont les chiffres qui inquiètent. Pour l’instant, une très grande partie de la France est plongée dans le rouge, car pratiquement toutes les régions sont concernées par cette maladie qui se traduit par de la fièvre, un mal de tête et un terrible inconfort. Après un mois d’épidémie, les médecins ont pu soigner près de 1 490 000 de personnes selon les chiffres du Réseau Sentinelles.

Des souches non concernées par le vaccin contre la grippe

Le vaccin contre la grippe ne mettrait donc pas en avant l’efficacité attendue, car un grand nombre de personnes déclarées comme malades auraient reçu une injection. Il faut noter que la situation est complexe, car la composition du vaccin n’est pas la même d’une année à l’autre. En effet, les laborantins sont contraints de s’adapter aux éventuelles mutations du virus de la grippe. Selon les informations relayées par Agora Vox, près de 95 % des souches ne seraient pas couvertes par cette composition, cela expliquerait ainsi le grand nombre de malades même s’ils avaient été vaccinés.

L’importance du vaccin contre la grippe

Le vaccin contre la grippe est recommandé pour certaines personnes comme les seniors qui sont plus vulnérables. Au niveau de la France, plusieurs départements sont fortement touchés et c’est le cas du Limousin, de la Provence Alpes Côte d’Azur ou encore du Midi-Pyrénées. Cette constatation est problématique et même inquiétante, car même si le virus peut s’avérer bénin, il est parfois mortel chez les personnes âgées. Généralement, au bout de quelques jours de fièvre et de douleurs musculaires, la grippe devient de l’histoire ancienne, mais sur le sol français, près de 483 cas considérés comme graves ont été référencés depuis le 1er novembre dernier.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !