Accueil / Actualités / Vaccination par un infirmier : les Français répondent oui

Vaccination par un infirmier : les Français répondent oui

La vaccination par les infirmiers n’est pas critiquée, la pratique est même encensée par les Français qui répondent majoritairement oui.

Vaccination
Vaccination

Pour la vaccination, il faut actuellement une prescription médicale, car les vaccins ne s’achètent pas sans ordonnance. Il est ensuite indispensable de trouver un cabinet d’infirmiers ou de retourner chez un médecin. Toutefois, la pratique pourrait être encore plus simple, car il suffirait de se rendre directement chez les infirmières et les infirmiers pour bénéficier d’une vaccination. Ce concept serait pratique, efficace et il permettrait de gagner du temps. Un sondage a donc été réalisé et publié en exclusivité dans le Parisien-Aujourd’hui en France.

Les Français veulent une vaccination par les infirmiers

Les résultats montrent que les Français ne sont pas contre l’idée d’une vaccination chez les infirmiers. Il faut noter en parallèle que le gouvernement pourrait proposer un tel concept directement dans les pharmacies, mais le sujet fait débat. Les médecins ne semblent pas être convaincus par cette méthode qui briserait quelque peu leur profession selon eux. Dans tous les cas, le sondage réalisé par Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers montre que 62 % des Français sont d’accord. Ils auraient ainsi l’occasion de se rendre directement dans un cabinet sans avoir eu au préalable une prescription médicale.

Faciliter la vaccination avec le cabinet d’infirmiers

La vaccination en France est au cœur d’un débat houleux, car Marisol Touraine, la ministre de la Santé aimerait trouver des solutions pour qu’elle soit plus courante. En effet, les parents ont tendance à être rigoureux avec les enfants, le carnet de santé est donc généralement à jour, mais les rappels ne sont pas toujours effectués au cours de l’adolescence et de la vie d’adulte. Plusieurs motifs peuvent être envisagés comme l’oubli, le manque de temps… De ce fait, la vaccination dans un cabinet d’infirmiers ou dans une pharmacie pourrait largement s’imposer plus facilement, car les contraintes seraient moins nombreuses.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !