Accueil / Actualités / Vaccins : les médecins généralistes se méfient de quelques références

Vaccins : les médecins généralistes se méfient de quelques références

Les vaccins ne font pas l’unanimité du côté des parents et les médecins généralistes ont eux aussi des doutes. Ce secteur est malmené et les questions ne cessent de défiler : faut-il vacciner les plus jeunes.

Vaccination
Vaccination / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Il y a quelques semaines, un enfant est mort d’une maladie à l’étranger alors qu’il n’avait pas été vacciné, cela montre donc l’importance des vaccins pour éradiquer certains virus. Toutefois, les parents sont nombreux à partager leurs doutes concernant les différents produits utilisés et cette situation a été illustrée par une étude. Ils estiment que 20% des enfants ont tendance à être vaccinés contre trop de maladies selon l’enquête menée par l’INSERM.

Certains vaccins sont problématiques pour des médecins généralistes

1700 médecins généralistes ont participé et l’un des vaccins questionne davantage ses professionnels de la Santé. En effet, 57% des sondés recommandent celui qui vaccine contre les infections à méningocoques. 43% sont donc septiques et ont des doutes concernant le produit. En parallèle, certains ne sont pas d’accord avec l’efficacité du vaccin contre le papillomavirus. Ce dernier est recommandé par le ministère de la Santé pour les adolescentes, car il vise à lutter contre le cancer. Toutefois, 6% des médecins généralistes pensent qu’il y a un lien de cause à effet entre ce produit et les maladies neurodégénératives.

Les médecins estiment qu’il faut des formations sur les vaccins

D’une manière générale, les médecins généralistes sont 96% à penser qu’ils sont capables de prouver l’efficacité d’un vaccin aux parents ou aux patients lambdas. Pourtant, lorsqu’ils sont contraints de rentrer dans le détail et d’évoquer plus particulièrement l’intérêt de certains adjuvants, 43% se disent formés, mais les autres estiment qu’ils n’ont pas la formation adéquate pour répondre à toutes les questions. Les médecins demandent donc qu’une adaptation soit faite pour l’ensemble du corps médical. Ils veulent une formation plus poussée sur les vaccins pour tenter de combler toutes les espérances des patients.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Un seul commentaire

  1. Combien d’heures de formation sur les vaccins (fabrication, composition, fonctionnement, effets secondaires, statistiques …), les médecins ont-ils au cours de leurs études de médecine ?
    Réponse : 5 heures en moyenne, c’est à dire rien, seulement le calendrier vaccinal.
    Comment voulez-vous qu’ils puissent en parler avec leurs patients !!!

Réagissez !