LOADING

Type to search

Tags:

Varicelle en France : une présence accrue

3 années ago
Share

La varicelle en France met en avant une activité forte. Le nombre de cas augmente et les jeunes enfants sont les premiers touchés par cette maladie.

Enfant

Enfant

Alors que le niveau est désormais vert pour les syndromes grippaux, c’est au tour de la varicelle de faire parler d’elle. Cette maladie très désagréable à cause des boutons et des démangeaisons met en avant une forte activité en France et plusieurs départements ont même été plongés dans le rouge. Les Pays de la Loire apparaissent comme les plus concernés avec 104 cas pour 100 000 habitants. Les symptômes sont assez faciles à reconnaître puisque cette maladie infantile cause une éruption cutanée ainsi qu’une légère fièvre de 38 degrés.

La varicelle présente fortement dans plusieurs régions

Avec la varicelle, la peur des parents concerne les cicatrices. En effet, les enfants ont tendance à se gratter là où les petites macules sont présentes. Après une lésion, elle laisse la place à des cicatrices qui sont parfois voyantes. La vigilance est donc de mise, car 12 foyers régionaux ont été référencés comme la Champagne-Ardenne, la Corse ainsi que la Haute-Normandie, l’Ile-de-France, la Franche-Comté puis la Bretagne qui est suivie par la Basse-Normandie, le Midi-Pyrénées. La varicelle affiche une activité moyenne pour la Lorraine, la région Rhône-Alpes ainsi que la Provence-Alpes-Côte d’Azur comme le révèle la carte de Réseau Sentinelle.

Il est possible d’être atteint une 2e fois par la varicelle

Cette maladie infantile disparaît entre 7 et 16 jours et le laps de temps est le même pour les adultes qui peuvent eux aussi être touchés. Généralement, une immunité survient et c’est pour cette raison que le nombre de cas chez les adultes est assez faible, car ils ont pu contracter la maladie au cours de leur enfance. Toutefois, certains systèmes immunitaires ne développent pas des anticorps, il est donc possible d’être atteint une seconde fois par la varicelle qui reste bénigne, mais des complications peuvent apparaître chez les femmes enceintes et les nourrissons.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *