Accueil / Actualités / Varicelle : se prémunir contre son retour

Varicelle : se prémunir contre son retour

La varicelle est de retour en France et une forte activité est référencée dans plusieurs départements. Il est donc judicieux de se prémunir.

Photo d'illustration
Photo d’illustration

La varicelle est au cœur d’une forte activité et ce genre de pics peuvent avoir des répercussions. En effet, les enfants ne sont pas les seuls atteints, car les adultes ont également la possibilité de contracter la maladie en cas d’une épidémie. La dernière date tout de même de 11 ans et des précautions doivent être prises. Lorsque ce sont les plus jeunes qui sont touchés, il est recommandé de limiter au maximum la propagation, car la varicelle est une maladie contagieuse qui reste bénigne si aucune complication ne se développe.

Le retour en force de la varicelle en France

Dès que vous avez été en contact avec l’enfant, il est conseillé de se laver les mains avec de l’eau et du savon. Le concept est identique pour les plus jeunes et il est indispensable de frotter entre les doigts. Entre les frères, les sœurs et les parents, il est recommandé de limiter les bisous lorsque la maladie n’a pas totalement disparu, car si un enfant contracte cette maladie des boutons, il y a de grandes chances pour que toute la famille soit contaminée. Il faut toutefois savoir que les personnes sont ensuite immunisées si elles ont déjà eu la varicelle.

Attention à la varicelle et les personnes fragiles

Il ne faut pas échanger les biberons, les couverts ainsi que les sucettes et ces objets doivent être immédiatement lavés, séchés et rangés. Au niveau de la chambre de l’enfant, la température doit être maintenue à 19 degrés et il faut aérer la pièce tous les jours. Si une épidémie de varicelle est référencée, il faut limiter les déplacements notamment dans les lieux publics ou ceux en contact avec les enfants. Enfin, certaines personnes sont plus sensibles, il faudra donc éviter au maximum les contacts avec les personnes âgées, les femmes enceintes et les individus qui ont un système immunitaire faible.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !