Accueil / Actualités / Vautours : la jument et le poulain tués pendant la naissance

Vautours : la jument et le poulain tués pendant la naissance

La jument et le poulain qui était en train de venir au monde ont été violemment attaqués par une horde de 50 vautours dans l’Aude à Fonters-du-Razès.

Photo d'illustration de vautours
[/media-credit] Photo d’illustration de vautours
C’est une situation atypique qui s’est déroulée mercredi dernier dans l’Aude. En effet, les vautours sont des charognards, ils ont donc tendance à attaquer uniquement des animaux morts. C’est pour cette raison que l’histoire qui se déroule à Fonters-du-Razès est assez préoccupante. Il y a quelques jours, la jument était dans le pré de son propriétaire, l’agriculteur Élie Soula. Elle était sur le point de donner naissance à son poulain lorsqu’au moins 50 vautours se sont jetés sur elle et le petit.

Les vautours pourraient de nouveau attaquer

Ils n’ont eu aucune chance de survivre selon La Dépêche puisque les vautours se sont acharnés sur la jument et son poulain. Ce n’est toutefois pas la première fois qu’une telle histoire se produit puisque l’année dernière, des vautours s’étaient attaqués à une brebis vivante. Au vu des divers contextes, les spécialistes estiment que d’autres attaques pourraient se produire. Le président de la FDSEA, Serge Vialette tire la sonnette d’alarme en précisant que le nombre de vautours est devenu très importable et il serait même selon lui « inacceptable ». Il précise donc que des précautions doivent être mises en place notamment pour « contenir ces prédations ».

Une jument tuée par des vautours de 1.1 m d’envergure

Pour cet agriculteur, la perte de la jument et du poulain à cause des vautours est assez conséquente. Il estime que la perte financière est de l’ordre de 4 000 voire 5 000 euros. Cette somme d’argent concernerait uniquement la perte de la jument et non le poulain, la somme perdue serait donc plus importante. L’agriculteur a également été impressionné par les vautours qui ont attaqué puisqu’ils avaient une envergure d’au moins un mètre voire 1.10 mètre.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Enfant

La générosité des internautes va permettre au petit Louis, âgé de cinq ans, d’apprendre à manger normalement

L’histoire du petit Louis, dont vous connaissez peut-être des épisodes, en est presque à son …

2 commentaires

  1. juste pour dire que c’est totalement n’importe quoi, les vautours de 1m d’envergure ça n’existe pas, 1m c’est l’envergure d’un gros corbeau ou d’une buse, un vautour ça fait plutôt 2m d’envergure. de plus, pour répondre au commentaire de Grussenmeyer, le ragondin à été introduit pour l’exploitation de la fourrure et donc surement pas par des écolos.

  2. Je suppose que comme les loups, les ours, les lynx et hommes politiques , les vautours sont des espèces protégées. Faudra t’il la mort d’un enfant à la sortie de l’école pour qu’on arrête ces stupidités écologiques ( pléonasme !). Un jour un crétin va nous introduire le tigre du bengal en Camargue au prétexte que les conditions sont réunies pour son développement !! on a introduit le ragondin : bonjour les dégâts et impossible de s’en débarrasser .

Réagissez !