Vendée : humiliée et effondrée, la femme médecin roumaine s’en va

En Vendée, dans un désert médicaux, une femme médecin d’origine roumaine avait pris une place dans un cabinet. Toutefois, humiliée, elle a décidé de quitter les lieux et de retourner dans son pays natal. La réunion a mal tourné.

Médecin
Médecin / Crédit Photo : Pixabay – DarkoStojanovic

Nombreuses sont les communes en France où les médecins ont déserté ces endroits parfois retirés. Quand le praticien en place prend sa retraite, son cabinet reste malheureusement fermé durant de longues années parfois. Aujourd’hui, la médecine se pratique dans les grandes agglomérations, la profession n’est plus rurale et c’est très dommageable, il y a très souvent bien trop de médecins en ville alors que dans certaines petites villes seulement deux médecins pour des centaines de malades en devenir et parfois aucun.

Le maire avait rendu visite à cette femme médecin en Roumanie

Dans le département de la Vendée, une petite commune comme il en existe bien d’autres sans médecin depuis décembre dernier, les habitants au nombre de 750 attendaient avec une grande impatience ce nouveau médecin. Elle devait venir de Roumanie selon Ouest-France. Le maire s’était rendu personnellement dans ce pays pour rencontrer ce futur médecin pour sa commune, âgé de 40 ans et urgentiste de formation, ils ont conclu un accord et tout était parfait, sauf que tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Effondrée et humiliée, le médecin retourne en Roumanie

Avant l’arrivée de ce médecin, la commune a investi 50.000 euros dans le cabinet qui devait l’accueillir prochainement. Quand elle est arrivée au début du mois de juin, tout semblait aller pour le mieux, elle maîtrisait la langue française d’une manière correcte et s’était prêtée au rendez-vous avec l’ordre des médecins le 25 juin dernier. La praticienne n’aurait pas convaincu les médecins qui l’ont auditionnée, ils lui ont conseillé de faire une formation supplémentaire d’un mois avant de pouvoir exercer, le médecin est sortie de la réunion « humiliée et effondrée ».

L’Ordre des Médecins pointé du doigt après cette réunion

Pour la petite commune, c’est l’incompréhension et la colère, ils n’ont toujours pas de médecins, le maire aurait déclaré : « l’ordre serait-il en train de protéger le précarré de la médecine salariée » comme le rapporte Pourquoi Docteur. Le niveau des connaissances est-il autant différent en Roumanie ? Marisol Touraine avait promis d’ici 2017, 1500 contrats d’engagement de service public avec des bourses de 1500 euros pour les étudiants en médecine qui acceptaient plus tard d’exercer en périphérie des grandes agglomérations, la ministre pourra-t-elle tenir ses promesses ?

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !