Accueil / Actualités / La viande rouge causerait une inflammation de l’intestin

La viande rouge causerait une inflammation de l’intestin

La viande rouge s’invite très facilement dans nos repas quotidiens, mais une surconsommation est-elle vraiment judicieuse pour notre santé ? Plusieurs études ont démontré qu’elle augmenterait de plus de 24% le risque de cancer du côlon, de 20 à 60% celui de l’œsophage, du foie, du pancréas, du poumon. Elle renfermerait de grandes quantités de graisses saturées, elles sont à l’origine d’accidents cardiovasculaires. Toutes les viandes ne sont pas à mettre dans le même panier, à contrario, les viandes blanches exerceraient un effet protecteur. Il est possible de trouver des protéines dans d’autres aliments, les légumes secs, les poissons, les produits laitiers, les œufs, ils sont des produits très intéressants.

La viande rouge

Les hommes très carnivores développeraient plus de Diverticulite que ceux moins fans de viande rouge

Tous les amateurs de steaks saignants, d’entrecôtes et autres morceaux de viande rouge ne vont sans doute apprécier cette nouvelle étude, les hommes en particulier sont plus concernés. Des travaux menés par les chercheurs rattachés à l’université d’Harvard aux Etats-Unis viennent d’établir un lien statistique entre la viande rouge et une inflammation de l’intestin chez l’homme appelée la Diverticulite. Les résultats ont été publiés dans la revue médicale Gut. Comme le met en avant le Point, les gros mangeurs de viande rouge sont également une population de fumeurs, de sédentaires, d’utilisateurs d’anti-douleurs, d’anti-inflammatoires, tous ces facteurs additionnés favoriseraient également l’inflammation des intestins.

Faut-il arrêter de manger de la viande rouge ?

Lorsque la plupart d’entres nous étions petits, une phrase revenait très souvent : mange ta viande, tu deviendras fort. Aujourd’hui, les choses ont quelque peu évolué, une consommation excessive de viande rouge aurait un impact sur notre santé en plus d’en avoir aussi un sur l’environnement. Une consommation raisonnable ne devrait pas dépasser 500 grammes par semaine. La viande est mangée par l’homme depuis la nuit des temps, des traces d’utilisations d’outils sur des os d’animaux ont été retrouvés sur des fossiles vieux de plus de 2,5 millions d’années.

Elle a longtemps fait l’apanage des classes sociales aisées, cela était en fait réservé aux nobles, aux bourgeois. La France est le premier producteur de bovins d’Europe, il n’est donc pas surprenant de la retrouver sur la première marche. Pourtant, il faut être prudent, ne pas céder à la tentation, manger de la viande rouge une à deux fois par semaine, notre santé en dépend.

La viande rouge, Pixabay – Romi

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !