Accueil / Actualités / Ville-la-Grand : Agressé par un élève, elle fait un malaise en classe

Ville-la-Grand : Agressé par un élève, elle fait un malaise en classe

À Ville-la-Grand, au collège Paul Langevin, une professeure d’Allemand a été agressée par un élève. Elle voulait que ce dernier arrête d’utiliser son Smartphone.

Collège Paul Langevin

Capture Google Maps

Ce jeudi après-midi, cette professeure avait demandé à l’élève selon Le Dauphiné de stopper l’utilisation de son téléphone en cours. Le journal précise qu’elle aurait tenté de le faire obéir notamment en l’attrapant par l’épaule. Il n’a semble-t-il pas apprécié ce geste et il s’est immédiatement énervé auprès de la professeure en l’agressant verbalement avec violence. Face aux violentes paroles, la professeure a fait un malaise en plein cours. Il aurait tenté à ce moment de lui donner des coups de pieds, mais il aurait été empêché selon le journal.

Un arrêt de travail et des professeurs choqués

La professeure a été prise en charge par les secours et elle a été très choquée par la situation. Face à cette violente altercation, elle a bénéficié d’un arrêt de travail de 15 jours, mais son état n’a pas demandé une hospitalisation. Lorsque l’information s’est répandue dans le collège Paul Langevin, les autres professeurs outrés par cet évènement ont fait valoir leur droit de retrait. Tous les cours programmés ont donc été stoppés.

Ouverture d’une enquête et dépôt de plainte

Cette situation ne s’arrêtera pas à ce stade puisque la professeure d’Allemand décrite comme expérimentée a décidé de porter plainte contre cet élève. La mère de ce dernier a également pris une décision similaire. Les circonstances exactes de cette agression devront donc être déterminées avec précision et c’est le commissariat d’Annemasse qui a été mandatée et il doit faire la lumière sur cet évènement.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !