LOADING

Type to search

Tags:

Virus Ebola à Toulouse : le patient n’était finalement pas malade

3 années ago
Share

Une suspicion de la présence du virus Ebola à Toulouse aurait pu être à l’origine d’un vent de panique notamment après les propos d’un député-maire.

Stéthoscope

Stéthoscope

Au vu du contexte dans lequel le virus Ebola évolue, un médecin de Toulouse n’a pas hésité à joindre le SAMU après avoir ausculté un patient. Ce dernier revenait de Guinée et rapidement une alerte a été donnée. Il faut noter que la maladie est à l’origine de plus de 1000 morts en Afrique et certains cas ont été importés dans certains pays comme aux États-Unis et au Canada. De plus, Patrick Balkany avait révélé sur son site que des cas de virus Ebola étaient présents sur le sol français.

Alerte levée concernant le virus Ebola à Toulouse

Le ministère de la Santé avait mis un terme à cette polémique en démentant l’information concernant des cas en France. De plus, Marisol Touraine avait précisé que le risque d’importation du virus Ebola en Europe était assez faible. Toutefois, ce médecin n’a pas voulu prendre de risque et le SAMU de Toulouse qui évolue en Haute-Garonne a pu lever la suspicion. Après un diagnostic approfondi, le SAMU a pu constater que l’homme ne présentait pas les symptômes de la maladie.

L’homme à Toulouse présentait une forte fièvre

Le secrétaire général de la préfecture de Haute-Garonne, Thierry Bonnier a précisé que l’homme âgé d’une trentaine d’années était malade, mais il n’a pas été atteint par le virus Ebola qui fait des ravages en Afrique. Le médecin n’a pas voulu prendre de risque, car le patient souffrait d’une forte fièvre. De plus, il était revenu à Toulouse après un séjour en Guinée. Il faut noter que la fièvre se caractérise par une soudaine montée de fièvre et la durée d’incubation se situe entre 2 et 21 jours. Généralement, la personne est malade dans la plupart des cas entre 4 et 9 jours.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *