Accueil / Actualités / Vitamine D : les carences auraient tendance à favoriser les risques cardiovasculaires

Vitamine D : les carences auraient tendance à favoriser les risques cardiovasculaires

Les carences en Vitamine D seraient problématiques pour la santé, car le risque aurait tendance croître concernant les maladies cardiovasculaires. Nombreuses sont les personnes dans cette situation.

La vitamine D est connue pour être bonne pour les dents et les os et elle présente un atout supplémentaire, car elle aurait les capacités nécessaires pour réduire le risque cardiovasculaire. Une autre étude va ainsi être mise en place, car les chercheurs veulent savoir si les compléments de Vitamine D ont la possibilité de réduire sur le long terme ce problème. Il n’existe pas de nombreux produits alimentaires qui sont composés de celle-ci.

Avec 15 ng/ml de vitamine D, le risque cardiovasculaire est augmenté

Vous pouvez ainsi manger une truite grillée, un thon rouge grillé ou encore du saumon grillé, poché ou en conserve. Le lait de vache avec moins de 3.25% de matières grasses contient lui aussi de la vitamine D. Les scientifiques ont ainsi montré qu’une carence avec une teneur inférieure à 15 nanogrammes par millilitre de sang pouvait avoir un lien pour l’augmentation du risque cardiovasculaire. Ces travaux ont été partagés à l’occasion de la conférence annuelle de l’American Heart Association. Ils ont également démontré que le seuil préalablement annoncé dans le monde médical n’était pas avéré.

Une personne n’est pas en carence de vitamine D avec plus de 15 ng/ml

En effet, ils estiment qu’une teneur en vitamine D de plus de 15 nanogrammes par millilitres de sang s’avère être suffisante pour la santé. Ces statistiques ont pu être obtenues grâce à l’analyse de près de 230 000 patients pendant près de trois ans. Outre le fait qu’elle réduit de 35 % les risques cardiovasculaires, elle peut prévenir les caries, le psoriasis, le rachitisme ou encore l’ostéoporose. Elle n’est pas présente uniquement dans l’alimentation, car une exposition au soleil a la capacité de proposer près de 80 voire 90 % de la vitamine D demandée.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Toboggan

Faire du toboggan avec son enfant favorise les fractures

Quel parent n’a pas un jour décidé de glisser sur un toboggan avec son enfant …

Réagissez !