Accueil / Actualités / Vol MH370 : de mauvaises nouvelles pour la localisation de l’engin

Vol MH370 : de mauvaises nouvelles pour la localisation de l’engin

Le vol MH370 sera-t-il localisé ? Des réponses seront-elles apportées ? De mauvaises nouvelles anéantissent l’espoir de le retrouver.

[media-credit name= »Blue Stahli Luân » align= »alignnone » width= »450"]Vol MH370 Malaysia Airlines[/[/media-credit] vol MH370 a sombré dans l’océan Indien il y a plus d’un mois et malgré d’intenses recherches, aucune épave n’a été localisée. Après avoir capté les signaux, les personnes en charge de cette recherche estimaient qu’il y avait de grandes chances de retrouver l’engin. Tous les espoirs reposaient sur le sous-marin sonde baptisé Bluefin-21, mais il s’est avéré que la profondeur était plus importante que prévu. Ainsi, lors d’une conférence de presse, Hishammuddin Hussein (ministre malaisien des Transports) a précisé que « les recherches de ce jour et demain sont à un stade critique. Nous appelons tout le monde à travers la planète à prier afin que nous trouvions quelque chose ».

La recherche du vol MH370 sera la plus couteuse

L’espoir est donc réduit à son maximum, mais les recherches ne sont pas interrompues. Le premier ministre australien a certifié que les équipes continueraient et la zone pourrait être élargie et d’autres ressources sont envisagées. Aucune donnée supplémentaire n’a été donnée, mais les recherches sont onéreuses. Les experts ont estimé le coût depuis le jour de la disparition à plus d’une centaine de millions de dollars US.

Élargissement de la zone de recherche

Devant la presse, le ministre malaisien a également expliqué que les équipes avaient poursuivi « toutes les pistes possibles et avec chaque jour qui passe, les recherches deviennent de plus en plus difficiles ». Pour rappel, le vol MH370 a disparu pour une raison encore inconnue des radars le 8 mars dernier alors qu’il transportait 227 passagers et 12 membres de l’équipage. Le sous-marin sonde sera à nouveau utilisé selon le JAAC australien qui estime que les recherches dans ce secteur seront terminées dans 5 à 7 jours. Par la suite, la zone pourrait être plus importante et il faut noter que près de 50 200 km² sont observés par près de 12 bateaux et de 11 aéronefs.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !