Accueil / Actualités / Y-a-t-il trop de pesticides dans l’agriculture ?

Y-a-t-il trop de pesticides dans l’agriculture ?

L’enquête Expert réalisée par Génération Future démontrerait que les résultats obtenus seraient très inquiétants, trop de personnes seraient directement exposées à des pesticides, plus d’un logement sur deux situés près d’une zone agricole seraient contaminés par près de 18 substances toxiques. Cette association au vu des conclusions alarmantes de cette étude livre une véritable guerre contre tous ces pesticides qui pour la plupart auraient des effets de perturbateurs endocriniens.

Une proximité avec les pesticides serait nocive pour la santé

L’association pour mettre au point cette enquête a prélevé plusieurs échantillons de poussière dans plus de 22 foyers au cours du mois de juillet 2015 et dans 5 au mois de janvier 2016. Toutes ces familles vivant près des vignes, des cultures, des vergers sont-elles en danger ? Leur santé peut-elle être impactée par tous ces pesticides ? Le porte-parole de Génération Furure a déclaré que toutes ces personnes qui résident constamment près de ces cultures diverses s’exposent à de réels problèmes de santé, car la plupart des pesticides utilisés sont des perturbateurs endocriniens. Toutes les habitations situées près des vignes sont les plus exposées aux substances chimiques toxiques.

Qui est vraiment responsable de cette situation ?

Les conclusions démontreraient que l’utilisation agricole des pesticides est à l’origine de toute cette pollution nuisible, tous les résidus trouvés dans les logements, la plupart venaient de l’extérieur. Pour le porte-parole de l’association, il faudrait absolument prendre des mesures concrètes, interdire dans un premier temps les pulvérisations des pesticides à proximité des habitations. Le collectif sauvons les fruits et les légumes qui réunissait plusieurs producteurs a critiqué la démarche de Génération Future en insistant sur le fait que les membres voulaient affoler le public.

Un véritable impact à cause des perturbateurs endocriniens

Rappelons que les perturbateurs endocriniens contenus dans certains pesticides, plastiques et autres cosmétiques peuvent être à l’origine de cancers, de malformations congénitales et des retards du développement chez l’enfant. Pour l’instant, il n’existe aucune réglementation pour ces substances et pourtant de nombreuses études attestent de leur dangerosité selon une source de Pourquoi Docteur et de France 3 Régions.

Agriculture, Pixabay – skeeze

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Un soda

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains …

Réagissez !