LOADING

Type to search

Yvelines : la poubelle dissimulait le cadavre d’un bébé

3 années ago
Share

Dans les Yvelines, à Saint-Germain-en-Laye, le cadavre d’un bébé avait été dissimulé dans une poubelle. La mère a été identifiée.

Police nationale

Police nationale

Dans les Yvelines et notamment à Saint-Germain-en-Laye, de nombreuses questions sont en suspens après la découverte d’un bébé dans une poubelle. Les circonstances du décès ne sont pas encore connues, mais l’autopsie devrait permettre d’apporter des réponses en ce qui concerne cette mort. De plus, la mère a été identifiée et interpellée, des analyses complémentaires ont donc été pratiquées. Les faits se sont déroulés dans la soirée de samedi aux alentours de 22h45. Les policiers ont découvert le corps sans vie d’un petit être.

Dans les Yvelines, le bébé avait été jeté à la poubelle

Cet enfant avait été dissimulé dans le bac à ordures installé dans un camp de gens du voyage. Ce dernier se trouve selon une information du Parisien à proximité de la forêt de Saint-Germain-en-Laye, au bord de la route Centrale. La mère a été rapidement identifiée par les forces de l’ordre et elle a donné sa version des faits. Cette résidente du camp de gens du voyage est âgée de 23 ans et la veille de la découverte, elle aurait donné naissance à un bébé mort-né. Les enquêteurs en charge de ce dossier ont décidé de l’interpeller et de la placer en garde à vue.

La police judiciaire des Yvelines interpelle la mère du bébé

La découverte par les forces de l’ordre a pu être faite grâce à l’appel d’un riverain selon Sud-Ouest. Les habitants de cette ville des Yvelines ont ensuite aidé la police judiciaire à identifier la mère de ce bébé. Les analyses ainsi que l’autopsie de l’enfant devraient permettre d’obtenir des réponses et comprendre au moins les circonstances de cette mort. Il faut noter que ce n’est malheureusement pas la seule actualité de ce genre, car au mois d’octobre, un nourrisson avait été trouvé sans vie à Melun. La mère âgée de 18 ans avait également été placée en garde à vue.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *