Zika : la Martinique enregistre le premier décès en France lié à un virus à la propagation fulgurante

par | 11 Juin 2023 | Actualités

Moustique tigre

Le seuil épidémique du virus Zika est de loin dépassé en Martinique avec 25 610 personnes infectées selon le dernier bulletin épidémiologique de l’ARS (Agence régionale de la santé). En revanche, une nouvelle des plus funestes a été annoncée vendredi, confirmée par l’OMS ou Organisation mondiale pour la santé, qui appelle à une vigilance accrue dans les Antilles françaises, voire l’immense archipel nord-américain pris dans son ensemble, au sein duquel un premier décès formellement lié au redoutable virus Zika est hélas à déplorer. C’est dans « l’Île aux fleurs », nom poétique donnée à la Martinique, que l’ARS a annoncé, ce premier cas, que bien sûr nous souhaitons isolé et non inaugural, de disparition découlant de l’épidémie. Cette dernière est des plus difficiles à endiguer et nous nargue en franchissant par le biais d’une facilité déconcertante les portes sanitaires des nations. L’Afrique est un continent se trouvant menacé à son tour. Nous assistons, en effet, à un virus conquérant qui menace désormais la planète entière. La première victime recensée en Martinique s’est éteinte plus exactement la semaine dernière : cette personne âgée (84 ans) a été fatalement emportée par une des maladies, liées à la propagation de Zika, à savoir le syndrome de Guillain-Barré.

La Martinique, déjà terriblement touchée par Zika, ne peut que déplorer le premier décès d’un octogénaire dû au virus sur son sol

La Martinique a des sueurs froides, depuis les premiers cas du virus redouté Zika, apparu en son sein, aux prémices du mois de janvier 2016, et contre lequel seule la prise d’antalgiques, comme pour faire face à une grippe, permet un amoindrissement mais dont un traitement anti-viral nous manque cruellement. A cela vient de s’ajouter un choc psychologique, évoqué plus haut (nombreux sont ceux saisis d’effroi à l’idée d’une propagation de Zika en France) qui nous endeuille maintenant mais ne nous a pas affecté immédiatement : il a été nécessaire dans un premier temps très opportun d’identifier de source sûre les causes du décès, pour étouffer tout vent de panique pouvant  éclore en Martinique (nous nous rappelons de l’épisode tristement célèbre de la Polynésie française). L’ARS, autorité référente sur le plan épidémiologique, a levé le voile sur le travail opaque car discret des cliniciens qui ont accouché des conclusions suivantes relayées par un communiqué d’une sobre clarté  : « Le décès est directement lié au Zika avec pour cause initiale un syndrome de Guillain-Barré associé au Zika. Ce décès est le seul enregistré depuis le début de l’épidémie en Martinique ».

La Martinique rejoint le cortège des pays sud-américains, continent où l’on recense le plus de décès imputables au virus Zika

La Martinique recense sur son sol, qui n’est plus un sanctuaire épargné par Zika, 9 patients atteints par ce terrible syndrome de Guillain-Barré, diagnostiqués avec une justesse étant imparable ce depuis le début de l’épidémie. Le syndrome de Guillain-Barré est, ainsi que les microcéphalies congénitales, désormais indubitablement provoqué par Zika. Les données épidémiologiques qui sont publiés de façon hebdomadaire par l’ARS montre une « stabilité » rassurante de l’épidémie concernant la Martinique mais personne n’est dupe à propos de la contamination accrue à souligner en d’autres lieux du globe. Une piqure de rappel semble des plus appropriées (nous allons vous éviter celle du moustique-tigre, vecteur exclusif de transmission du virus Zika), pour tenir des comptes funèbres au niveau mondial. Le Brésil (foyer infectieux originel du Zika en Amérique latine) a été le premier à déplorer un décès inhérent au virus en novembre 2015. 2 autres décès ont été enregistrés dans la foulée. La Colombie a payé un tribut à l’épidémie important avec 3 victimes fauchées par Zika. Aux États-Unis, c’est sur l’île de Porto Rico, qu’une première personne est morte en avril 2016.

Moustique tigre, Pixabay – nuzree
TAGs :

Rédigé par Jade Bernard

La rédaction, c'est la vie ! J'adore les mots, je partage mon avis avec passion !

Continuez la lecture dans la catégorie Actualités

Immobilier à Lyon en essor : le marché pourrait enfin rebondir

Immobilier à Lyon en essor : le marché pourrait enfin rebondir

Une année difficile mais non sans espoir L'année 2024 a vu une chute notable du volume des transactions immobilières dans le Rhône, ainsi qu'une baisse des prix dans tous les secteurs : appartements, maisons, terrains à bâtir, et logements neufs. Cette situation peut...

Sable du Sahara sur la France : les régions touchées ce week-end

Sable du Sahara sur la France : les régions touchées ce week-end

L'arrivée du sable saharien en France Selon Guillaume Séchet, météorologue renommé et fondateur du site meteo-villes.com, ce sable devrait atteindre la Corse dans l'après-midi du 28 avril, puis progressivement envelopper la Côte d'Azur et les Alpes. La présence de ce...

Un gratin dauphinois rapide et parfait en 30 minutes avec Air Fryer

Un gratin dauphinois rapide et parfait en 30 minutes avec Air Fryer

Heureusement, avec l'avènement des technologies culinaires modernes comme l'Air Fryer, ce plat réconfortant peut désormais être préparé en un temps record. Traditionnellement, le gratin dauphinois nécessite une cuisson au four d'au moins 45 minutes. Mais grâce à l'Air...

Kendji Girac fait semblant de se suicider pour retenir sa femme

Kendji Girac fait semblant de se suicider pour retenir sa femme

La nuit de l'incident avec Kendji Girac Dans la nuit du 21 au 22 avril, l'attention s'est portée sur une aire d'accueil de gens du voyage à Biscarrosse, où une situation alarmante s'est déroulée. Kendji Girac, dans un geste extrême de désespoir, s'est tiré une balle...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This