Accueil / Grossesse / Homosexuels et femmes célibataires ont eu des enfants grâce à la complicité de 130 médecins

Homosexuels et femmes célibataires ont eu des enfants grâce à la complicité de 130 médecins

Aujourd’hui, toutes les femmes n’ont pas accès légalement à la PMA puisque la loi interdit une telle pratique pour les femmes célibataires ou les lesbiennes. 130 médecins ont décidé de se confronter à la loi notamment pour dire oui à la PMA dans toutes les situations.

La PMA pour les femmes homosexuelles en France est interdite

En France, il existe plusieurs méthodes pour la PMA puisque c’est le nom donné à l’ensemble des techniques utilisées par les professionnels. Vous avez ainsi la classique fécondation in vitro, mais il y a aussi la GPA. Cette dernière consiste à implanter un embryon dans un utérus, mais ce dernier n’est pas celui de la mère. Comme méthode pour la procréation médicalement assistée, les futurs parents peuvent ainsi opter pour une tierce personne.

Auparavant, d’un point de vue politique, les couples homosexuels ont déjà pu gagner une première bataille malgré les détracteurs en obtenant le mariage. Généralement, lorsqu’un homme et une femme s’unissent, ils décident rapidement d’avoir un enfant et de fonder une famille. Chez la communauté homosexuelle, le désir est le même, mais les femmes n’ont pas la possibilité d’avoir recours à la PMA. Cela est également valable pour des femmes célibataires, elles sont ainsi dans l’obligation de se rendre dans des pays puisque la loi française interdit une telle pratique.

130 médecins prennent le risque de dévoiler leurs activités

Dans les colonnes du Monde, les 130 médecins s’insurgent de cette situation et ils révèlent qu’ils ont aidé des femmes qu’elles soient célibataires ou dans une relation homosexuelle à obtenir un enfant. Cette équipe composée de médecins et de biologistes a été menée par René Frydman qui exerce la profession de gynécologue. Dans cette tribune, ils bravent l’interdit et n’hésitent pas à dévoiler au grand jour leurs activités qui ne devraient pas combler les attentes des détracteurs.

Des professionnels de la Santé demandent davantage d’équité

Il est important de noter qu’une femme célibataire a tout à fait la possibilité d’adopter un enfant si la situation dans laquelle elle évolue lui permet. Par contre, si elle a la volonté de procréer toute seule sans un compagnon, cette même femme se retrouve confrontée à une multitude de problèmes. Les médecins qui protestent demandent ainsi un droit à la PMA pour les homosexuels, ce qui apporterait selon eux un peu plus d’équité en France, car tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. A contrario, d’autres pays ont déjà appliqué une telle loi, ce qui évite généralement la commercialisation du corps humain.

Grossesse, Pixabay – mvorocha

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Grossesse

Un accouchement en pleine rue, une situation difficile à oublier

Les futures mamans prennent le soin de choisir avec attention l’endroit où elles veulent accoucher …

4 commentaires

  1. « Le plus beau cadeau qu’une mère puisse faire à ses enfants, c’est de ne pas les faire » (Euripide).
    Ces médecins sont à la fois des « Dr Cahuzac « ( par ici la bonne soupe : l’argent n’a pas d’odeur ni de lois!) … et des « Dr Mengele » (la recherche médicale über alles !). Tout cela caché derrière des beaux sentiments ! Pensez aux futurs enfants, toujours nécessairement malheureux … et qui vont mourir (lisez M. Leiris et A. Schopenhauer !).

  2. la loi est la loi. Donc les 130 médecins devraient être poursuivis.

    • Après la « fierté d’être homosexuel », voilà maintenant la fierté d’avoir l’honneur de violer la loi. Si moi j’enfreins le moindre règlement, je me retrouve au trou. Eux, demandent presque à être décorés. Voilà bien l’inversion du monde, où le mal est le bien, le laid le beau, le faux le vrai! ¨Tout est foutu, même la Pensée se délite dans l’insignifiance.

Réagissez !