Accueil / High-Tech / ISS : la vidéo de nuit de l’astronaute Tim Peake avec surtout les nébuleuses urbaines européennes

ISS : la vidéo de nuit de l’astronaute Tim Peake avec surtout les nébuleuses urbaines européennes

Tim Peake, dont le nom complet est Timothy Nigel Peake, évolue depuis quelque mois à bord de la station spatiale internationale (ISS), après avoir réussi avec brio sa formation d’astronaute, dispensée par l’ESA et validée en 2010. Espiègle, il communique beaucoup avec la Terre, que ce soit avec le staff au sol de l’ISS aussi bien qu’avec ses concitoyens par le biais de son propre compte Twitter. Il vient de dévoiler une vidéo de nuit, qui restera dans les annales spatiales, de par sa beauté, sur le Royaume-Uni mais aussi la France notamment.

Un aperçu de la personnalité de Tim Peake où l’humour domine mais le professionnalisme tout autant pour une carrière fulgurante

Tim Peake, premier astronaute britannique en mission dans la station spatiale internationale depuis le 15 décembre 2015, a accédé à un certain vedettariat, depuis son passage de pilote d’hélicoptère dans l’armée à celui de conquérant (le terme d’explorateur est sans doute plus approprié) de l’espace, et sait parfaitement comment l’entretenir. Il bénéficie de l’adhésion large et insatiable outre-manche d’un public sensible au côte « fun » de ses péripéties, relayées par bon nombre de médias britanniques. La reine Elisabeth II n’y serait pas totalement indifférente. Cerise sur le gâteau toujours appétissant de sa popularité, Tim Peake a partagé sur les réseaux sociaux, et plus précisément via un tweet, une vidéo du du passage nocturne de l’ISS au-dessus du Royaume-Uni, pour rendre hommage à sa patrie, durant la nuit du mercredi 17 février 2016.

Une vidéo  nocturne avec pour cible première le Royaume-Uni mais qui dévoile également la France, la Belgique et les Pays-Bas

Tim Peake, grand enfant de 43 ans, a été le détonateur d’un buzz énorme par l’effet de surprise émanant d’une vidéo du survol de la terre par l’ISS. Si l’Angleterre, l’Écosse, le Pays-de-Galles et l’Irlande ont été mises volontairement en avant et brillaient de mille feux -surtout artificiels- dans l’obscurité où ce royaume insulaire, cher à son coeur, était plongé, une partie de l’Europe de l’Ouest a bénéficié également d’en tirer profit pour resplendir. Si Tim Peake n’a salué que son pays dans son tweet, à savoir le Royaume-Uni, l’on découvre sur la vidéo, l’ouest de la France, la Belgique et les Pays-Bas. Les nébuleuses urbaines de Londres et Paris (ces 2 agglomérations ont plus de 10 millions d’habitants chacune) et Amsterdam (plus petite avec une aire urbaine de 2,3 millions d’habitants) se détachent du noir dont le règne serait absolu sans l’habitat humain.

Europe de nuit depuis l’ISS, Capture d'écran/ESA

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

données perdues

Mes données sont-elles perdues ?

Vous venez par erreur de supprimer un fichier très important et malheureusement vous n’avez pas …

Réagissez !