LOADING

Type to search

SFR : Montebourg fait son possible pour la rendre impossible

4 années ago
Share

Vivendi a choisi Numéricable pour le rachat de SFR, mais Arnaud Montebourg n’est pas d’accord. Le ministre fait son possible pour faire capoter cette vente.

Arnaud MontebourgHier, nous vous révélions que la société Vivendi avait jeté son dévolu sur Numéricable et qu’elle rentrait pendant trois semaines dans d’intenses négociations. Ainsi, Bouygues Telecom a été écarté et l’affaire ne comble pas les attentes d’Arnaud Montebourg. Après avoir partagé son point de vue à ce sujet sur Europe 1, le ministre du redressement productif n’a pas hésité à partir en guerre pour rendre cette fusion impossible. De son côté, le combat de Montebourg ne semble pas inquiéter Numéricable qui se réjouit déjà de la fin de cette histoire : « Ensemble, nous créerons un champion national et européen du Très Haut débit fixe et mobile« .

Le ministre se dresse contre Vivendi/Numéricable

Arnaud Montebourg a déjà fait connaitre son intention de saisir les autorités et il est prêt à tout pour que cette fusion ne soit pas opérationnelle. En termes d’emplois et de marketing, le ministre du redressement productif avait sans doute envisagé un rachat de SFR par Bouygues Telecom qui avait avancé de sérieux engagements. Il met donc en garde les deux parties « il faut faire attention […] les banques n’ont peut-être pas envie de s’exposer outre mesure […] il y a des questions qui vont être posées aux autorités de la concurrence européennes et françaises donc le débat continue ».

Plan social dans le futur ?

Sur France 2, Arnaud Montebourg a révélé son intention de défendre « les intérêts de la nation ». En effet, avec le rachat de SFR par Numéricable, certains ont peur que les emplois soient menacés. Ainsi, sur Internet, l’annonce de Vivendi n’a pas été très positive pour certains qui n’ont pas hésité à commenter la nouvelle sur Twitter. D’autres sont également convaincus que Numéricable procédera à un plan social après la fusion, ce qui pourrait ainsi détruire un certain nombre d’emplois.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *