LOADING

Type to search

Android et Chrome OS fusionneraient pour débarquer sur PC

2 années ago
Share

Android et Chrome OS pourraient former une seule unité, car l’objectif d’Alphabet serait de donner de l’importance à ses activités sur les ordinateurs. Cette stratégie serait donc intéressante puisque le domaine demande à être investi.

Android

Android / Crédit Photo : Pixabay – mammela

Google a conçu un système d’exploitation en or lorsqu’il a donné vie à ce petit bonhomme vert prénommé Android. Au fil des années, les versions se succèdent et il a réussi à devenir le leader dans le monde des OS en coupant l’herbe sous les pieds d’Apple. La firme de Mountain View a donc exploité son poulain au maximum avec les objets connectés grâce à la version Android Wear qui est spécialement conçu pour cet univers.

Android et Chromes OS deviendraient un nouveau système pour PC

Android n’est toutefois pas le seul à être à la disposition des utilisateurs des appareils proposés par Google, car Chrome OS est disponible sur les ordinateurs. Au vu de la domination référencée dans le secteur des tablettes, des mobiles ou encore des Smartwatches, Alphabet a encore du chemin à parcourir pour espérer concurrencer OS X et Windows. Google aurait donc trouvé selon le Wall Street Journal une arme infaillible en fusionnant Android avec Chrome OS. La nouvelle entité serait ainsi susceptible d’envahir les PC avec plusieurs avantages.

Une affaire de fusion entre Android et Chrome OS qui se concrétiserait en 2017

La firme de Mountain View aurait l’occasion de se focaliser sur les points forts de Windows 10 qui a désormais une capacité à s’adapter. Microsoft a fait le choix de ne plus sortir de nouveaux systèmes tous les ans et le concept rappelle ainsi celui d’Apple. Par conséquent, il y aura seulement des mises à jour qui viendront accroître les performances et les fonctionnalités. Avec la fusion entre Android et Chrome OS, Google pourrait miser sur une même stratégie pour augmenter sa part de marché dans le monde des ordinateurs. Cette étude a été faite pendant deux ans, mais la fusion ne serait pas proposée avant 2017. L’affaire est donc à suivre !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *