LOADING

Type to search

Tags:

Ashley Madison : les mots de passe les pires de toute l’histoire du Web

2 années ago
Share

Sur le site Ashley Madison, les utilisateurs n’avaient pas misé sur une réelle complexité. Les pires mots de passe ont été révélés, les hackers n’auraient pas eu de grandes difficultés à pénétrer dans les différents comptes.

Le site d'adultère Ashley Madison

Le site d’adultère Ashley Madison

Ashley Madison a été au cœur d’un vaste piratage, car les pirates en informatique ont dévoilé sur le Web les informations de plus de 30 millions de comptes. Ils avaient lancé un ultimatum aux dirigeants du site qui n’ont pas souhaité succomber à la menace. Désormais, les données des infidèles se promènent sur la toile et cela concerne aussi les identifiants ainsi que les mots de passe.

Les pires mots de passe référencés sur Ashley Madison

La sécurité sur le Web est une question récurrente, mais les internautes ne semblent pas avoir compris qu’il est impératif de miser sur un mot de passe complexe même sur le site Ashley Madison. En première position, les utilisateurs ont misé sur 123456 ou encore 12345. Certes, le mot de passe est simple à retenir, mais il représentera le premier choix pour les hackers. D’autres membres choisissaient même mot de passe ou encore défault, azerty et chatte. Cette révélation est assez décevante, car les multiples campagnes de sensibilisation qui se sont multipliées au cours de ces dernières années n’ont pas vraiment porté leurs fruits.

L’importance d’un générateur de mots de passe

Ces mots de passe sont donc les pires dans l’histoire du Web, car ils sont simples et ils représentent une porte d’entrée pour les hackers selon Ars Technica. Des utilisateurs de Ashley Madison pensaient avoir un compte sécurisé avec pussy ou encore password. Il est important de rappeler que le mot de passe doit être complexe et il ne faut pas qu’il ait une signification. Dans ce cas de figure, il est judicieux de choisir des générateurs de mots de passe qui mélangent les lettres, les chiffres ainsi que les symboles.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *