Accueil / High-Tech / Australie : l’aigle tue froidement un drone en plein ciel

Australie : l’aigle tue froidement un drone en plein ciel

Le drone n’a pas eu de chance, car un aigle passait par là. Ces appareils avaient dans le passé une utilité exclusivement au profit des forces armées ou de sécurité, ce petit aéronef sans pilote, télécommandé ou autonome est capable de surveiller, transporter une petite charge utile, explorer. Aujourd’hui, il s’est démocratisé et il a rejoint le commun des mortels, les rayons des jouets en sont fournis copieusement, mais cela reste un engin dangereux et réglementé. Cette fois, c’est un aigle qui a croisé sa route.

 

Aigle
Aigle / Crédit Photo : Pixabay – beeki

Les faits se sont déroulés à Melbourne, deux Canadiens étaient en train de filmer leur drone quand un aigle majestueux d’Australie est venu le percuter de plein fouet avec force et détermination, ces deux personnes voulaient simplement tourner des images aériennes, mais rien ne s’est passé vraiment comme prévu. Le drone n’a pas aimé l’envergure imposante de l’aigle. Les deux Australiens qui ont pu visionner avec précision la scène ont pu décrire le manège de l’animal, il a commencé à faire des cercles autour de l’appareil comme pour impressionner sa proie puis il a été se percher sur un arbre pour revenir et percuter le drone.

Le drone n’a pas survécu à l’attaque de l’aigle en Australie

Cet aigle d’Australie a des dimensions impressionnantes, plus de deux mètres de long, sa vue est perçante, il peut chasser n’importe quel animal, mort ou vif, il peut s’attaquer à un kangourou, il est capable d’apercevoir une proie  de très loin. Les deux Australiens ont précisé que l’aigle allait parfaitement bien, qu’il n’avait subi aucun dommage lors de la collision avec le drone et pour eux c’est l’essentiel. Quand à l’appareil ce n’est pas la même chose, l’aigle a frappé le drone avec ses serres qui s’est vu projeté sur le sol sous la force du choc et il s’est écrasé.

 

Après la collision, la réparation du drone est facturée 170 euros

La facture s’élèvera à plus de 170 euros. Survoler une zone fréquentée par des oiseaux de proie est particulièrement dangereux, il faut s’assurer que rien ne viendra percuter le drone, des incidents sont trop souvent à déplorer. En France, l’utilisation des drones est réglementée et encadrée depuis le 11 avril 2012 par le code de l’aviation civile et par le code des transports.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Terre

La Terre est en danger, va t-elle encore pouvoir nous héberger longtemps dans de bonnes conditions ?

Le réchauffement climatique est de plus en plus d’actualité. On assiste à des bouleversements très …

Réagissez !