LOADING

Type to search

Tags:

Cerveau : découverte insolite, la capacité de stockage est impressionnante

2 années ago
Share

Le cerveau a une mémoire qui est incroyable et même gigantesque. Il est difficile de trouver un terme pour le caractériser, mais des scientifiques ont fait une découverte insolite qui mérite une certaine attention.

Le cerveau contiendrait 26 tailles de synapses différentes

Le cerveau est la partie centrale du corps humain, car il a la capacité de régir tous nos mouvements et également toutes les pensées. Il fascine par conséquent le corps médical et en Californie, des chercheurs ont pu constater que 26 tailles de synapses étaient au rendez-vous. Ce chiffre ne parle pas vraiment à tous les lecteurs, mais il faut savoir qu’il est beaucoup plus impressionnant que celui imaginé auparavant. Avec cette découverte, les scientifiques pensaient qu’il y avait trois tailles différentes.

Une capacité de stockage d’un pétaoctet, soit celle du Web

Cela a donc le pouvoir de remettre en question de nombreuses connaissances et notamment celle sur la mémoire du cerveau. La capacité de stockage semble être illimitée, car avec 26 tailles de synapses différentes, c’est un pétaoctet qui est à la disposition des humains. Dans le milieu high-tech, nous évoquons souvent les mégaoctets ou encore les gigaoctets notamment pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs. La capacité de stockage détenue par le cerveau est beaucoup plus impressionnante, car elle correspond tout de même à l’ensemble d’internet. Cette partie du corps humain primordiale pour notre survie aurait finalement les mêmes compétences que le Web en matière de mémoire.

Le cerveau scruté grâce à une reconstitution 3D de l’hippocampe

Cela montre à quel point le cerveau est complexe et aussi fascinant. En effet, la capacité d’internet pourrait donc être contenue dans cette partie de la boîte crânienne. Pour obtenir cette constatation, les chercheurs de l’Institut Salk ont reproduit un hippocampe en 3D et c’est de cette manière qu’ils ont pu déterminer autant de tailles pour les synapses. Les Hommes ont encore beaucoup de connaissances à acquérir pour connaitre pleinement et parfaitement le cerveau qui reste une zone d’ombre dans le monde médical. Toutes les maladies qui touchent cette zone sont difficiles à traiter et c’est par exemple le cas de la maladie d’Alzheimer qui suscite une attention particulière. Même avec les connaissances et la technologie d’aujourd’hui, il est encore difficile de comprendre pourquoi cette mémoire s’envole définitivement.

Cerveau, Pixabay – geralt

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *