LOADING

Type to search

Deezer et Spotify veulent devenir les concurrents des radios

3 années ago
Share

Deezer et Spotify sont les concurrents directs des radios, car il est possible d’écouter aisément les musiques appréciées.

Spotify

Spotify

Aujourd’hui, des sites de streaming comme Deezer ou encore Spotify revendiquent un rôle important pour découvrir des talents tout en étant en concurrence avec les radios. Ces plateformes arrivent à mieux connaitre les goûts des usagers, car tout le monde possède pratiquement un Smartphone et peut ainsi se connecter à tout moment et avec aisance. Chez Deezer, l’objectif est de s’attaquer à « d’autres auditeurs, ceux que l’on appelle les casuals ». Ces derniers ont tendance à mettre la radio dans la voiture ou à la maison, mais ils n’ont pas le temps ou l’envie d’aller découvrir des nouveautés par eux-mêmes.

Deezer et Spotify personnalisent les playlists

Il faut noter que Deezer atteint un score de 16 millions de visiteurs et il y a 6 millions d’utilisateurs qui ont un abonnement payant. Depuis plusieurs mois, la plateforme propose la radio « Flow » qui est personnalisée en fonction des goûts de chacun. Elle est donc particulière, car elle tient compte des préférences et des écoutes passées. En parallèle, le site Spotify est aussi très compétitif et il propose des sélections pour le sport, la motivation ou encore la cuisine en musique ou le trajet du soir. Les radios traditionnelles sont donc concurrencées, mais elles ne se sentent pas en danger.

NRJ12 ne se sent pas menacé par Deezer ou Spotify

Selon le directeur des programmes de NRJ12, Morgan Serrano, les auditeurs rejoignent Deezer ou Spotify après avoir écouté un titre apprécié sur la radio. Il estime que le Top 40 de ces plateformes a tendance à correspondre à la playlist de la radio selon une précision de la Montagne. Il pense que « les acteurs du streaming ne pourront jamais faire ce qu’on fait, faute de moyens et d’animateurs vedettes ». De son côté, le directeur produit chez Deezer, Alexandre Croiseaux a précisé que « de façon ultime, on deviendra concurrent des radios ».

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *