Accueil / High-Tech / La dépression détectée par un bracelet connecté

La dépression détectée par un bracelet connecté

C’est une nouvelle expérience, ce bracelet connecté peut déceler la dépression. Les objets de ce genre, on ne les compte plus, ils envahissent le marché pour n’importe quel sujet. Cette fois, un appareil va être testé à l’hôpital Saint Antoine à Paris au mois de février prochain, il pourrait permettre de mieux diagnostiquer la dépression qui est encore à l’heure actuelle trop souvent mal identifiée. Les personnes qui en souffrent s’enferment dans un mal-être qui parfois les conduise à des gestes irréparables. Ce bracelet connecté serait-il la solution pour mieux repérer les premiers signes ?

Le psychiatre en charge de cette prochaine expérience à l’hôpital Saint Antoine a déclaré dans un article au Parisien que ce bracelet pourrait être très utile pour connaitre vraiment les réactions des patients, il pourrait capter les anomalies et de ce fait permettre au personnel soignant une meilleure prise en charge plus tôt dans la maladie. La période dépressive renseignerait les médecins, le patient ressentirait-il qu’un simple moment de stress ou présenterait-il réellement un épisode de dépression plus sévère ? Le psychiatre tient à rappeler que dans la plupart des cas, les soins pour guérir une dépression ne sont donnés au malade que cinq ans après les premiers signes de la pathologie, ce temps perdu ne se rattrape pas et le patient est resté seul face à son mal-être. Le bracelet connecté pourrait avertir le personnel médical dès les premiers signes et apporter une aide moins lourde que les traitements médicaux, le sport, la méditation, la relaxation comme souligne le psychiatre qui va superviser l’expérimentation au mois de février à Paris.

La dépression sournoise pourra être repérée avec le bracelet connecté

La dépression est une vraie maladie qui touche plus de 4,5 millions de personnes en France. Cette pathologie sournoise peut enfermer une personne dans une solitude et la conduire à l’empêcher de vivre. Les symptômes ne sont pas toujours faciles à détectés bien que quelques signes avertissent tout de même que la maladie s’installe. La personne qui est atteinte de dépression ressent une incapacité à prendre du plaisir lors d’activités qu’auparavant elle trouvait ludique, l’insomnie, ou l’excès de sommeil, les maux de tête récurent, la fatigue, l’envie de rien sont des signes que quelque chose ne va pas.

Un bracelet connecté qui suivra son porteur dans l’eau

Le bracelet connecté renseignera tous ces facteurs aux médecins et il pourra même se garder sous la douche. Pour l’instant, il n’est réservé qu’aux malades pour leur éviter de rechuter, l’expérience de février rendra surement un grand service à ces nombreuses personnes qui souffrent en silence de dépression.

Dépression, Pixabay – NattySttey

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !