Accueil / High-Tech / Larmes au microscope cristallisées : une série de photos incroyable

Larmes au microscope cristallisées : une série de photos incroyable

Les larmes ont de quoi susciter l’intérêt, car elles sont différentes selon cette découverte faite avec un microscope. Un photographe est à l’origine de cette photo insolite qui met en valeur leur composition.

Des larmes au microscope
Des larmes au microscope / Crédit Photo : Maurice Mikkers

Les larmes peuvent s’inviter dans deux situations totalement différentes et un photographe a voulu en apprendre davantage. Par conséquent, il a utilisé un microscope pour savoir si le visuel et la composition étaient universels. Certains pourraient penser que ce ne sont que des gouttes, mais finalement, elles sont bien plus complexes que cette première idée. En regardant avec attention différentes larmes au microscope, le photographe a fait une découverte surprenante.

Maurice Mikkers partage de sublimes clichés des larmes cristallisées

En effet, il existe autant de compositions de larmes que de personnes, car elles sont totalement éloignées les unes des autres. De plus, le photographe néerlandais est allé un peu plus loin dans son expertise et c’est avec stupeur qu’il a pu constater que les larmes issues des pleurs et celles provenant de la joie n’avaient aucune similitude. Maurice Mikkers a en parallèle relevé plusieurs contenus, car les larmes sont composées d’enzymes, d’anticorps, mais également d’huiles. Cette aventure a été publiée sur le site Medium qui dévoile d’autres photos assez surprenantes des larmes.

Pour rappel, le liquide lacrymal est sécrétée par les glandes lacrymales et il a la particularité d’être salé. Généralement, pour que une production importante de larmes soit au rendez-vous, il faut un stimuli et il s’agit d’un réflexe. C’est le système nerveux qui joue un rôle dans cette sécrétion, car il réagira en fonction de la situation dans laquelle la personne se trouve. Il peut ainsi s’agir d’une douleur, de la tristesse ou encore du désespoir, mais d’autres émotions sont également susceptibles de provoquer un écoulement comme la rage, le rire et la joie.

Le microscope montre des compositions différentes pour les larmes

Cette péripétie a commencé avec la collaboration de l’un de ses proches. Lorsqu’il a pu récolter ces fameuses larmes, il n’a pas utilisé immédiatement le microscope, car il a été contraint d’attendre l’étape de la cristallisation. C’est à ce moment qu’il a pu les observer et découvrir les merveilles que cachent des larmes. Cette découverte fait écho à l’intérêt que portent les scientifiques pour les larmes, car ils ont toujours été fascinés. De ce fait, au fil des recherches, les spécialistes les ont classifiés en trois catégories : basales, émotionnelles et réflexes. De plus, ils ont découvert que les larmes ont une certaine viscosité.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !