Accueil / High-Tech / Detekt : un outil intéressant pour identifier un PC espionné

Detekt : un outil intéressant pour identifier un PC espionné

Detekt est un outil intéressant, car il a la capacité d’identifier les ordinateurs qui sont espionnés. L’utilisation est très simple.

Espionner un ordinateur
Espionner un ordinateur

Detekt est un logiciel développé par Amnesty International qui a la particularité d’identifier un ordinateur ou un téléphone portable espionné. Avec Internet, les gouvernements n’hésitent pas à pénétrer dans les PC pour surveiller les actions des utilisateurs. Ces derniers peuvent être des activistes et même des journalistes. En parallèle, les défenseurs de la vie privée se dressent contre ces machinations qui ont tendance à violer l’intimité des utilisateurs. En parallèle, Amnesty a souhaité donner la possibilité à chacun de découvrir si l’ordinateur est surveillé.

Detekt lutte contre l’espionnage gouvernemental

Les logiciels espions ont un réel pouvoir sur les machines puisqu’ils ont la capacité de surveiller les moindres faits et gestes. L’outil Detekt identifie ainsi ses comportements et il est en mesure d’indiquer si l’ordinateur est surveillé. L’accès est par conséquent à la portée de toutes les machines fonctionnant sous Windows. Il est gratuit et téléchargeable via la plateforme et il suffit de l’utiliser comme un logiciel classique. Amnesty estime que les espions sont devenus de plus en plus performants, car ils ont la capacité de lire les mails, d’écouter les conversations sur Skype et même de démarrer à distance une webcam.

Detekt identifie les ordinateurs sous Windows espionnés

En parallèle, de nombreuses images issues des caméras de surveillance, dont les webcams des ordinateurs, ont été diffusées sur la toile. Dans une autre affaire, ce sont les photos de Snapchat qui ont été piratées et des clichés de mineurs se sont retrouvés sur la toile alors que certaines photos étaient osées. Detekt a été conçu pour lutter contre l’espionnage gouvernemental, mais il fonctionne également pour un logiciel classique dont un utilisateur lambda serait la victime. Lorsque l’outil est installé, il suffit de le laisser tourner et il partira seul à la recherche des spywares.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Terre

La Terre est en danger, va t-elle encore pouvoir nous héberger longtemps dans de bonnes conditions ?

Le réchauffement climatique est de plus en plus d’actualité. On assiste à des bouleversements très …

Réagissez !