Accueil / High-Tech / DroneGun : une arme longue portée pour débusquer tout drone suspect

DroneGun : une arme longue portée pour débusquer tout drone suspect

DroneShield, basée à Sydney (Australie) et en Virginie (Etats-Unis), répond à l’utilisation croissante des drones de consommation à des fins contraires à l’éthique, et la nécessité de trouver des contre-mesures efficaces aux intrusions de drones. DroneShield souhaiterait aider les clients du secteur public et privé à adopter des mesures proactives contre les menaces aériennes, portant atteinte, à la sécurité, et la vie privée. C’est de cette volonté, qu’a été conçu le DroneGun, semblant tout droit sorti de la science-fiction, et à l’efficacité redoutable, avec des drones jouant aisément à cache-cache.
Dronegun

Le DroneGun permet un atterrissage forcé ou bien un retour à son point de départ de tout drone malveillant

Le DroneGun permet une gestion contrôlée des drones les plus potentiellement dangereux, car équipés, par exemple, d’engins explosifs. Cette capacité de sélection, ou plutôt d’identification, qui se révèle sans aucun dommage aux modèles de drones, à usage restreint et ludique, et visant donc exclusivement, avec une fenêtre d’erreur minime, des drones considérés comme une menace réelle, fonctionne ainsi : le drone sélectionné, répond généralement par l’intermédiaire d’un atterrissage contrôlé vertical sur place, ou bien un retour vers le point de départ. Le DroneGun permet, en effet, de prendre le contrôle.

Les avantages du DroneGun, qui est un fin tacticien brouilleur de fréquences, alliant efficacité et facilité

Voici donc le panel de moyens à disposition de cette arme pour le moins impressionnante :

  • Couverture efficace : permet une couverture  jusqu’à 2 kilomètres, de plus dans un large éventail de conditions environnementales, qu’elles soient confortables ou non.
  • Portable : forme Rifle avec un sac à dos, aisément transportable, par une seule et même personne, en dépit d’un poids de 6 kilos.
  • Facile à utiliser  : aucune formation technique pour mettre en place l’appareil et obtenir une utilisation immédiate optimale.
  • Immédiatement brouilleur de fréquences : ceci à l’insu de son opérateur malveillant qui n’a plus accès à la transmission vidéo de son drone.
  • Permet une enquête à étoffer pour confirmation de délit : le drone est récupéré intact et prêt pour l’enquête à ordonner.

Notons cependant pour conclure que le DroneGun n’a pas été autorisé tel que requis par la Federal Communications Commission des États-Unis ( «FCC»), qui pourrait lui ouvrir un marché des plus porteurs. L’aéronautique, notamment les avions à usage civil et commercial, représente une cible marketing, d’ores et déjà, intéressée.

Dronegun, DroneShield

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Réagissez !