Accueil / High-Tech / Drones : Amazon et son projet malmenés par la FAA

Drones : Amazon et son projet malmenés par la FAA

Les drones d’Amazon ne sont pas prêts de voler si la FAA ne revoit pas ses directives. Le géant du e-commerce tente de se faire entendre.

Amazon Prime Air
Amazon Prime Air

Les drones d’Amazon ont de nombreux avantages selon le géant de l’e-commerce qui souhaite offrir un mode de livraison nouvelle génération. En parallèle, ce concept permettrait de créer des emplois tout en favorisant les investissements aux États-Unis. Malgré tous ces points forts, Amazon est confronté à la FAA qui réglemente le trafic aérien. Pour l’instant, les drones n’ont pas la possibilité de voler et de livrer rapidement les colis des consommateurs. Si toutefois, une mise à jour de la réglementation est effective, la rapidité ne devrait pas être au rendez-vous.

Amazon et ses drones stoppés par la FAA

Amazon est convaincu que son projet avec les drones représente un secteur attractif. La société souhaite donc que ce marché soit exploité assez vite, mais la FAA n’a pas l’intention de combler cette attente. En effet, la législation pourrait être modifiée, mais cela est susceptible de mettre plusieurs années. Amazon devrait donc attendre pour effectuer les essais en vol, mais le site e-marchand ne possède pas cette patience. En effet, les nouveautés dans les marchés ont tendance à rapidement se répandre. Le concept de livraison par drones pourrait donc faire naître une vocation chez certains et la concurrence pourrait rapidement voir le jour.

Amazon menace la FAA pour les essais des drones

Amazon souhaite ainsi que son projet Prime Air soit rapidement disponible. En parallèle, la FAA n’a pas l’intention de bâcler la mise à jour, car les vols de drones représentent un problème de sécurité notamment si l’appareil devient incontrôlable ou s’il est victime d’une panne. Il serait alors susceptible de tomber sur des infrastructures, causer des dommages matériaux ou corporels en touchant un habitant. Amazon a donc décidé de riposter en procédant à des menaces en révélant que la délocalisation pourrait être décidée si aucun accord concernant les tests n’est trouvé.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Réagissez !