LOADING

Type to search

e-santé : les Français tombent amoureux de la technologie

2 mois ago
Share

Un dernier sondage sur la télémédecine montre que la plupart des Français accordent leur confiance à l’e-santé mais ils se posent de nombreuses questions. Des craintes pour leur futur sont mises en évidence. Cette technologie est perçue par un grand nombre de personnes comme étant en nette amélioration. En ce qui concerne la transmission d’informations entre les médecins, le suivi médical est de cette façon mieux assuré. La télémédecine peut-elle vraiment lutter contre les déserts médicaux, les déplacements des patients peuvent-ils être simplifiés ?

Ordinateur

Avec la santé connectée, la technologie est aujourd’hui rentrée dans les mœurs

Lorsqu’un patient est malade, il va consulter un médecin, ses plaintes, ses symptômes, ses traitements sont alors saisis dans ce que l’on nomme le dossier médical. Le développement de l’informatique fait que ce même dossier tend à être informatisé. Lors d’une téléconsultation, le malade consulte le professionnel à distance, il peut ainsi rester chez lui en toute tranquillité. Emmanuel Macron présentait l’e-santé comme l’une de ses priorités dans son programme électoral, selon lui, il faut développer la télémédecine dans notre pays. La France est en retard dans ce domaine. Aujourd’hui, les applications santé sont devenues un moyen pour les patients d’obtenir des informations médicales rapidement, cela les aident à avoir des contacts personnalisés. Ces Apps peuvent aussi être très utiles pour échanger le suivi médical d’un patient entre professionnels.

L’e-santé comprend la télémédecine avec quatre disciplines, la télé expertise, la télésurveillance, la téléconsultation, la téléassistance

Les Français sont préoccupés par leur santé, c’est un fait démontré. Tous les scandales alimentaires inquiètent bon nombre de personnes, récemment le problème avec les œufs n’a pas arrangé la situation. On se pose des questions sur ce que l’on doit mettre dans nos assiettes afin de préserver notre santé. Une étude réalisée par l’observatoire Cetelem avec Harris Interactive montre que l’e-santé est plutôt bien perçue par les Français mais des réticences demeurent notamment sur la collecte, le partage des données. Plus de 78% des sondés y sont favorables, une réserve est mis en avant pour plus de 64% des Français, le souci réside dans les données médicales récoltées. La majorité des personnes souhaitent que le sujet soit très encadré, la télémédecine remplacera t-elle un jour la médecine traditionnelle ?

1 Comments

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *