Accueil / High-Tech / Facebook : l’Allemagne demande l’acceptation des pseudonymes

Facebook : l’Allemagne demande l’acceptation des pseudonymes

Facebook est une nouvelle fois pointé du doigt et c’est du côté de l’Allemagne que l’information est relayée. Mark Zuckerberg est sollicité pour l’utilisation des pseudonymes en vue de la protection des données.

Facebook
Facebook / Crédit Photo : Pixabay – FirmBee

Sur Internet, les informations personnelles sont disponibles de partout et les autorités tentent de lutter contre ce phénomène qui peut avoir des conséquences dramatiques si les hackers s’en emparent. Par exemple, il y a quelques jours, des pirates informatiques ont mis la main sur une quantité de profil sur un site de rencontres spécialisé dans l’infidélité et ils menacent de tout divulguer. Par conséquent, ces données sont convoitées et l’Allemagne demande à Facebook de mettre en place l’utilisation des pseudonymes.

L’utilisation des pseudonymes demandée sur Facebook

Lors de l’inscription sur le réseau social leader dans le secteur, il faut impérativement spécifier un nom et un prénom. Toutefois, pour l’Allemagne qui lutte pour la protection des données, cette méthode est impensable. Selon Hambourg, le réseau social de Mark Zuckerberg n’aurait pas le droit de forcer les utilisateurs à avoir recours à leur véritable identité. Toutefois, aujourd’hui, il est impossible d’utiliser seulement un pseudonyme. Il y aurait tout de même de l’espoir, car une femme a réussi cette mission qui paraissait perdue d’avance. En effet, Facebook est installé en Irlande et utilise donc les règles de ce pays et non celles des autres dans lesquels les utilisateurs se trouvent.

Facebook n’est pas d’accord avec ce tribunal en Allemagne

Cette excuse n’a pas été du goût de l’Allemagne notamment lorsque le compte de cette femme a été suspendu alors qu’elle voulait utiliser un pseudonyme pour rester anonyme. En contrepartie d’une réouverture, l’utilisatrice devait mettre les cartes sur table en partageant une pièce d’identité. Le tribunal en Allemagne a été en faveur de cette femme qui peut donc avoir recours à l’anonymat sur le réseau social qui conteste tout de même cette décision de justice.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Ecran chez les enfants

Les écrans responsables de nombreux problèmes de vue chez les jeunes

Les troubles visuels chez les plus jeunes sont malheureusement en augmentation ces dernières années. L’exposition …

Réagissez !