Accueil / High-Tech / Facebook Messenger : une montagne de critiques et 500 M d’utilisateurs

Facebook Messenger : une montagne de critiques et 500 M d’utilisateurs

Facebook Messenger rassemble près de 500 millions d’utilisateurs qui ont été contraints d’opter pour le téléchargement.

Facebook
Facebook

Facebook Messenger est une application spécifique, car elle rencontre un véritable succès, mais en parallèle, elle regroupe une montagne de critiques. Sur le site Internet du réseau social de Mark Zuckerberg, il est possible de discuter directement via le navigateur à l’aide d’une petite fenêtre qui s’ouvre. La conversation reste simple, mais Facebook a voulu modifier le concept pour la version mobile. Une application a donc été développée et un problème de taille a été observé. Les internautes n’ont pas apprécié d’être forcés de télécharger l’application pour discuter.

Facebook Messenger ne comble pas tous les utilisateurs

Cette contrainte pourrait donc expliquer les très bonnes statistiques de Facebook Messenger qui regroupe tout de même près de 500 millions d’utilisateurs. En parallèle, les critiques sont de plus en plus nombreuses. Pour les connaitre, il suffit de se diriger vers les pages de téléchargement de Google ou d’Apple. Les notes très basses côtoient donc les bonnes notes et certains n’hésitent pas à partager les problèmes rencontrés. Des utilisateurs ont donc été victimes de bugs comme la disparition de certains messages ou l’incapacité de se servir de Facebook Messenger. Par exemple, sur Google Play, plus de 2 millions de personnes ont attribué une étoile.

Facebook Messenger au cœur d’un désamour

Facebook Messenger est donc un succès, mais son image n’est pas optimisée. Dans un entretien accordé au Figaro, David Marcus précise que « Messenger a besoin d’énormément d’utilisateurs afin d’être améliorée ». Le développement sera donc à l’ordre du jour et il faut rappeler que l’application est proposée sur les montres connectées qui tournent sous Android Gear. En parallèle, Facebook qui a acquis WhatsApp a décidé de lancer une version sur Internet. Cette méthode devrait permettre à l’application de gonfler son nombre d’utilisateurs qui atteint déjà 700 millions d’actifs tous les mois.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bijou

Les bijoux deviennent désormais intelligents pour étudier votre santé

Difficile de passer à côté de ces objets connectés qui ont largement envahi notre quotidien. …

Un seul commentaire

  1. Je suis sur BlackBerry donc pas eu cette contrainte de messenger qui embete les autres… 😉

Réagissez !