Accueil / High-Tech / Facebook : selon les rumeurs, l’application aurait été sabotée

Facebook : selon les rumeurs, l’application aurait été sabotée

Facebook aurait entrepris un test assez surprenant selon les dernières spéculations. Il s’agirait d’une mesure d’urgence au cas où un problème de taille serait observé avec l’application Android diffusée sur le Play Store.

Un site internet fait quelques révélations assez surprenantes qui n’ont pas été confirmées par Facebook. L’affaire est donc rythmée par des spéculations qu’il faut prendre avec des pincettes. La plateforme The Information précise que le réseau social envisagerait une éventuelle guerre avec Google qui est le propriétaire de la boutique officielle des applications Android. Ce futur conflit dont le thème n’a pas été évoqué entraînerait la suppression de l’App Facebook.

Un test à cause d’une future bataille entre Facebook et Google ?

Par conséquent, Mark Zuckerberg souhaiterait savoir comment les utilisateurs de Facebook réagiraient si l’application dédiée à Android ne fonctionnait plus. L’affaire est assez atypique, car aucune information supplémentaire n’est transmise concernant cette future bataille. Pour l’instant, il est difficile de spéculer sur les éventuelles raisons qui pousseraient Google à agir de la sorte. Dans tous les cas, Facebook aurait saboté sa propre application et aurait pu constater que deux comportements étaient au rendez-vous. Le premier concerne la volonté des utilisateurs de Facebook d’utiliser le réseau social par tous les moyens même si l’application ne répond plus.

Les utilisateurs de Facebook passent aussi par la version Web

De ce fait, ils seraient en mesure par exemple d’accéder à leur compte en utilisant simplement un ordinateur. Le second enseignement qui aurait été listé concerne l’utilisation de la version Web de Facebook. Le réseau social est disponible via une application qui permet de rejoindre plus facilement son compte, mais il est tout à fait possible de se connecter en utilisant l’URL classique de Facebook. Mark Zuckerberg aurait donc pu constater, si toutefois cette affaire est réelle que la disparition de l’application n’empêcherait pas les internautes de se connecter.

Facebook, Pixabay – Pixelkult

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une personne en voiture

Allemagne : le pionnier code éthique pour voitures autonomes privilégie la vie humaine

L’Allemagne se penche sur des questions éthiques concernant la voiture autonome qui est la voiture …

Réagissez !