LOADING

Type to search

Facebook : un photographe allemand le taquine à coups de seins nus

2 années ago
Share

Facebook a été interpellé par un photographe allemand. Ce dernier a décidé de partager une photo de seins nus pour une raison bien précise : taquiner le réseau social qui est pointé du doigt pour son manque de réactivité.

Facebook

Facebook / Crédit Photo : Pixabay – FirmBee

Sur Internet, il est assez facile d’avoir accès à des photos mettant en avant la nudité et Facebook a décidé de chasser ces clichés. La société de Mark Zuckerberg a donc tendance à les supprimer assez rapidement, mais la réactivité ne serait pas la même pour des commentaires racistes. Ce photographe allemand a donc voulu défier Facebook en l’interpellant sur ses pratiques et le manque de suppression de propos déplacés.

Olli Waldhauer défie Facebook avec un cliché de nu et des propos racistes

Les internautes ont eu une bonne réactivité face à cette photo, car ils l’ont massivement relayée sur le Web. Ce photographe prénommé Olli Waldhauer a proposé les deux domaines à savoir la nudité ainsi que le racisme en stipulant qu’il ne fallait rien acheter chez les Métèques. L’auteur insiste un peu plus en révélant que l’un des personnages violait la politique de Facebook. Il s’agit donc selon lui de la jeune femme qui apparait seins nus et en petite culotte. Le cliché a bien été enlevé par la société de Mark Zuckerberg qui ne semble pas avoir commenté cette affaire qui a suscité une vague de réactions.

La tolérance de Facebook ne comble pas un photographe allemand

Sur Facebook, nombreux sont les internautes à avoir été choqués par des contenus ou même des vidéos. La tolérance n’est donc pas la même sur Internet et ce photographe estime que cette photo de Facebook est trop élevée. Il est important de noter que le réseau social a l’occasion d’agir comme il le souhaite avec les clichés postés par près de 1.49 milliard d’utilisateurs. Il a donc la possibilité de brandir la pancarte de la censure dès qu’il le souhaite (ou pas !).

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *