Accueil / High-Tech / Facebook : une traque aux non-abonnés avec des cookies

Facebook : une traque aux non-abonnés avec des cookies

Facebook a déjà de nombreux abonnés, mais une traque aurait été organisée pour dénicher les internautes qui n’ont pas encore sauté le pas.

Facebook
Facebook

Facebook est devenu aujourd’hui le réseau social incontournable, mais il est souvent pointé du doigt pour sa gestion des données confidentielles. Cette fois, c’est une question de traque qui est en jeu, mais il s’agirait d’un bug et non d’une volonté des équipes. Les chercheurs auraient découvert un problème au sein de Facebook, mais un système de tracking n’aurait jamais été mis au point. Il faut noter que l’époque où la plateforme était seulement un réseau social est bien loin et même très loin.

Facebook visé par un recours collectif

Facebook a développé depuis sa création un véritable business autour de la publicité et avec les millions d’abonnés, les revenus générés sont conséquents. L’image doit donc être parfaite, mais un rapport de l’Université catholique de Louvain vient l’entacher. Ils révèlent que 25 000 internautes ont décidé d’établir un recours collectif à cause d’un espionnage même lorsqu’ils sont déconnectés. Cette situation est rendue possible grâce à l’installation d’un fameux cookie qui tracerait toutes les informations même si l’internaute n’est plus sur Facebook. Les informations récoltées valent de l’or, car ces données peuvent par exemple être utilisées à des fins publicitaires.

Des cookies mis en place par Facebook traquent les internautes

En parallèle, Facebook est accusé de traquer les non-membres en utilisant le même cookie. Ce dernier n’aurait pas la possibilité d’être chassé, car il aurait tendance à poursuivre les internautes pendant près de 24 mois. Le réseau social a signifié que cette mise en place ne dépendait pas de sa volonté, mais qu’il s’agissait en réalité d’un bug. Les équipes de Mark Zuckerberg seraient donc en train de travailler pour résoudre ce problème et mettre un terme à cette soi-disant chasse aux non-inscrits involontaire.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Dépression

Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il …

Un seul commentaire

  1. Avez vous déjà vu une compagnie riche a milliards honnête a plus de 50%????

Réagissez !