Accueil / High-Tech / Les français sont plus que jamais dépendants numériquement de leur smartphone

Les français sont plus que jamais dépendants numériquement de leur smartphone

Le smartphone semble inscrit dans les gènes des utilisateurs français accrocs à ce compagnon numérique, qui dispose de trois avantages en sa faveur : un format compact lui permettant un transport aisé, une utilisation confortable facilitée par une interface intuitive, des capacités évolutives avec des mises à jour régulières. Son succès en France ne se dément pas si bien que 70 % des français sont désormais les heureux détenteurs d’un smartphone selon une étude qui vient de sortir de l’Observatoire des usages mobiles du célèbre cabinet d’audit Deloitte.

Les chiffres concernant l’adoption quasi-systématique des smartphones sont éloquents. Il se vend en France selon GFK plus de smartphones que de téléphones mobiles classiques. En 2013, 23,6 millions de mobiles ont été vendus auprès des Français, dont 15,8 millions de smartphones. En 2014, la croissance était toujours au rendez-vous avec 18,2 millions de smartphones pour 23,8 millions de mobiles au total. Leur hégémonie est reine sur le marché des portables  et est sur la pente ascendante. Le marché a une cible marketing large visant tous les âges.

Une addiction au smartphone aux multiples facettes

Dès que le réveil matin sonne, c’est devenu un réflexe : près de 60 % des français consultent presque immédiatement leur smartphone. Le tout-numérique passe avant le petit déjeuner, tout comme un fumeur à la dépendance tabagique très forte qui allume sa première cigarette à jeun. Et la frénésie en termes de consultations ne tarit pas tout au long de la journée : 38 % des français consultent en moyenne 10 fois leur smartphone dans la journée mais c’est chez la moitié des 18-24 ans que l’utilisation devient démesurée avec jusqu’à 50 consultations diurnes !

Un outil polyvalent offrant de nouvelles applications

La révolution 4G est en marche avec 30 % des portables en circulation en étant pourvus. Si le smartphone captive autant ses possesseurs, c’est qu’il a une offre s’étoffant à l’infini d’applications attractives loin de la simple téléphonie : le smartphone joue aussi le rôle d’appareil photo avec un usage hebdomadaire pour plus de 56 % des français et 42% d’entre nous lisent des journaux et 10% regardent la télévision en ligne depuis leur smartphone devenu indispensable. D’où un pouvoir d’attraction énorme rimant avec cette addiction qui en est renforcée.

Le smartphone peut être aussi votre coach sportif

16 % des français (un nombre appelé cependant à grandir) déclarent déjà utiliser leur smartphone comme moyen de maîtriser et avoir sous contrôle (ce dernier est parfois obsessionnel) leur niveau de forme physique. L’offre s’étoffe, via un achat directement en ligne. Ainsi, l’on apprend que 8% des Français se disent susceptibles d’acheter une montre connectée dans les 12 prochains mois et 6 % un traqueur fitness. Le smartphone est décidément partout, pour tous et pour tout : un appel à la modération est-il nécessaire ? Il ne serait que peu écouté.

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Téléphone

DAS : 5 conseils pour limiter les risques liés à l’utilisation du téléphone

L’indice DAS (Débit d’Absorption Spécifique) permet de mesurer la quantité d’ondes électromagnétiques émise par un …

Réagissez !