LOADING

Type to search

Glaciers : une fonte historique révélée dans une enquête

2 années ago
Share

La fonte des glaciers est rapide et même beaucoup trop rapide, car les résultats ne reflètent pas les prévisions. Une enquête publiée ce lundi annonce un niveau le plus bas jamais obtenu.

Glaciers

Glaciers / Crédit Photo : Pixabay – Schmid-Reportagen

Il y a plus de 120 ans, des scientifiques et experts en climat scrutent minutieusement les glaciers en observant la rapidité à laquelle la fonte se produit. Le réchauffement climatique est au centre de plusieurs attentions et l’Homme doit absolument réagir, car dans le cas contraire, un désastre pourrait se produire et être fatal à une multitude de populations. Le Journal of Glaciology qui a publié une étude sur la fonte des glaciers partage des constatations alarmantes.

Une étude est alarmante concernant la fonte des glaciers

De nouvelles preuves sont avancées notamment pour témoigner du déclin extrêmement rapide de plusieurs milliers de plateaux de glace. Au cours de ce dernier siècle, la fonte des glaciers s’est produite très vite et le niveau actuellement obtenu est le plus bas jamais observé depuis le début du suivi en 1894. Par conséquent, ces constatations sont historiques selon le World Glacier Monitoring Service qui effectue les observations. Tous les ans, le volume est largement divisé et il correspond à trois fois celui observé dans les Alpes en Europe selon l’auteur principal, Michael Zemp qui s’est confié au HuffingtonPost.

La fonte des glaciers est beaucoup plus rapide qu’en 1980

Selon les dernières mesures, l’épaisseur des glaciers est deux fois plus faible que dans les années 90 et même trois fois plus faible que dans les années 80. Les dirigeants vont donc se rassembler à la fin décembre 2015 pour tenter de trouver des solutions pour freiner la fonte des glaciers et émettre des plans pour réduire au maximum le réchauffement climatique. Toutefois, ils devront s’entendre, car si les négociations échouent, aucun plan B ne pourra être réalisé. L’auteur de l’étude estime qu’en prenant une photo du glacier tous les ans à la même époque, il est possible de constater cette fonte rapide et inquiétante.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *