Google vous apporte son aide pour diagnostiquer une dépression

Les internautes américains pourront via un questionnaire détaillé évaluer la sévérité de leurs symptômes. Il suffira de taper le mot dépression dans le moteur de recherche pour que la page affiche un lien : vérifiez si vous sous souffrez de dépression. Cette maladie est encore aujourd’hui sous diagnostiquée, mal connue, souvent banalisée par ceux qui en sont atteints, par la population en général. Google n’a pas la prétention de soigner tous les dépressifs mais de mieux sensibiliser les internautes sur cette pathologie qui peut fragiliser la qualité de vie.

Dépression

La tristesse est une réaction normale mais lorsque ce sentiment perdure dans le temps, c’est la dépression

Il existe une grande différence entre se sentir déprimé temporairement et souffrir d’une dépression. Certaines personnes touchées évoquent leur maladie comme vivre dans un trou noir sans pouvoir en sortir, sans aucune autre alternative que d’y séjourner. Tous les plaisirs de la vie ont disparu, les activités du quotidien deviennent des fardeaux trop lourds à porter. La fatigue, les insomnies, la difficulté à réfléchir, à se concentrer, à se rappeler les bons souvenirs, le mal de dos, de tête, la constipation, les douleurs abdominales, tous ces facteurs sont récurrents. La conclusion pour de nombreux malades, le suicide, il reste la solution pour vaincre ce mal qui ronge. Les effets de la dépression varient en fonction de l’âge, du sexe, elle touche plus les femmes que les hommes, ceci en grande partie dû à des facteurs hormonaux.

Plusieurs événements peuvent la déclencher

Le géant du web Google n’a pas pu rester insensible au 20% de malades dépressifs qui se suicident. En partenariat avec l’association américaine Alliance nationale sur la maladie mentale (NAMI), le moteur de recherche vient de mettre au point un outil numérique de diagnostic de la dépression. Il a été validé scientifiquement, tous les signes de la pathologie seront pris en compte, plus de neuf questions cerneront le profil de l’internaute. L’association est persuadée que cette action sera bénéfique, les gens pourront ainsi se connecter, évaluer leur mal être, envisager des soins pour guérir. Aujourd’hui, plus de 300.000 millions de personnes souffrent de dépression dans le monde. Il est important de souligner que toutes les données récoltées resteront confidentielles

Dépression, Pixabay – NattySttey

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Mobile

Addiction : un jeu mobile provoque la perte de son œil à cause d’un abus

Après avoir joué au jeu King of Glory sur son smartphone pendant de nombreuses heures …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *