Google Maps

Google Maps utilisé par la police pour la résolution des crimes

Vous avez tendance à utiliser Google Maps pour trouver votre chemin rapidement et ne pas vous perdre dans les méandres des rues souvent bouchées à cause des voitures. Toutefois, il y a des utilisations insolites qui sont tout de même très sérieuses. La police est donc curieuse et pour la réalisation de certaines affaires criminelles, elle aurait tendance à piocher dans cette application de localisation.

Pourquoi une telle utilisation ? 

Il y a quelques décennies, la résolution de ces crimes était assez complexe puisque les professionnels n’avaient pas l’ADN ou encore les technologies d’aujourd’hui pour réussir à confronter tous les éléments. Désormais, les forces de l’ordre ont plusieurs techniques et elles n’usent pas forcément des méthodes les plus incroyables, elles adoptent comme tout le monde Google Maps, mais pour un usage assez sympathique. Cette affaire se déroule aux États-Unis et c’est le New York Times qui partage l’anecdote et elle n’est finalement pas si surprenante. Lorsque vous vous déplacez avec votre Smartphone dans la poche, l’application peut enregistrer la localisation et pour certains meurtres, cela est intéressant. 

Google Maps n’a pas réponse à tout 

Forcément, les policiers ne peuvent pas se focaliser uniquement sur les résultats de ce service de localisation puisqu’il y a déjà eu des erreurs. La vigilance est donc de mise, car dans le cas contraire, les situations assez problématiques pourraient être identifiées, comme l’arrestation d’une personne innocente. Cela s’est déjà produit, d’où l’intérêt d’utiliser à bon escient Google Maps en regroupant d’autres informations pour que cette situation désastreuse ne se reproduise pas. Bien sûr, certains vont rapidement crier au scandale puisque la protection des données est forcément remise en question. Au vu de toutes les données enregistrées par les ordinateurs portables, les Smartphones et autres tablettes ou montres connectées, il est utopique de penser que les informations sont toujours les nôtres. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *